Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le rôle du tampon projet en chaîne critique

Envoyer

Christian HOHMANN

En matière de management de projets, il n’y a qu’une date qui compte : celle de l’engagement pris avec le donneur d’ordres pour son achèvement.

Le fait de suivre toutes les tâches qui composent un projet par rapport à une date d’achèvement est une tentative de contrôler les évènements dans un univers qui n’a rien de déterministe. 

Le Management de Projets par la Chaîne Critique ne s’intéresse qu’à la date de fin du projet et reconnaît l’existence et l’inévitable survenue d’aléas. Ainsi les tâches sont-elles suivies en durée et non en date et une solution est proposée pour protéger les projets contre les effets des aléas. 

Cette solution est le tampon projet, l’une des innovations du Management de Projets par la Chaîne Critique (CCPM*), qui la distinguent de la Méthode du Chemin Critique (CPM**).

*Critical Chain Project Management

**Critical Path Method

Le rôle tampon projet est de protéger l’achèvement du projet contre les aléas qui risquent de le retarder. C’est en quelque sorte un amortisseur qui absorbe les retards induits par les divers évènements imprévus, dans une certaine limite.

Protection collective plutôt que protections individuelles

Dans l’approche management de projets traditionnelle, chaque tâche est “protégée” par une marge temporelle déterminée par leur exécutant et éventuellement renégociée et/ou modifiée par le chef de projet. Cette marge, une allocation de temps supplémentaire, est le reflet de l’inaptitude reconnue d’estimer la durée probable d’une tâche ainsi que la reconnaissance implicite de l’existence des aléas. 

L’accumulation des marges de protections individuelles et le fait que l'achèvement en avance d’une tâche ne profite jamais au projet (Loi de Parkinson, non-compensation des variations statistiques) allonge artificiellement la durée des projets tout en ne procurant qu’une très mauvaise protection contre les aléas. J’en veux pour preuve tous les rapports indiquant une très faible proportion de projets terminant à l’heure, complets et conformes aux spécifications initiales.

CCPM change le point de vue sur la protection contre les aléas en confisquant autoritairement les marges individuelles et en les mutualisant au profit d’une protection globale du projet : le tampon projet. 

A noter que la part mutualisée ne représente que la moitié des durées des marges, une règle générale qui trouve ses fondements dans l’approche statistique sur la variabilité des durées des tâches ainsi que sur la nature des différentes causes de gaspillages que CCPM prévient par ailleurs. 

Ainsi, plutôt que d’offrir une très relative protection individuelle des tâches, CCPM propose une protection globale. 

Un réseau de tâches flottant, ancré à la date de fin et amorti par le tampon projet

Le mécanisme CCPM autorise le réseau de tâches à “flotter”, aux durées des tâches à varier sans mettre en péril la date de fin de projet qui est le seul point temporel fixe. 

La variation des durées des tâches ainsi libérée autorise les compensations statistiques, par lesquelles le temps gagné par les tâches achevées en avance peut compenser le temps perdu par les tâches en retard. Si la compensation est imparfaite ou ne peut avoir lieu, le tampon projet sert d’amortisseur et “encaisse” le retard subi. Le tampon peut également se reconstituer si des tâches sur la chaîne critique terminent en avance.

Le tampon projet sert à monitorer les progrès

Consubstantielle du tampon projet le (la?) fever chart est un indicateur graphique servant à monitorer la progression du projet et la consommation (ou “pénétration”) du tampon projet. Chaque état périodique est matérialisé par un point dont les coordonnées (x,y) sont le degré d’achèvement du projet en % et la consommation tampon en %.

Trois zones colorées permettent de comprendre instantanément le statut du projet à un instant donné, elles sont verte (tout va bien), jaune ou orange (attention) et rouge (danger, urgence).


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Samedi, 30 Avril 2016 10:05  

Sujets similaires