Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Décembre 2014

Rencontres en novembre

La première rencontre de novembre est celle de Nao et son frère cadet Pepper, deux robots humanoides de la société Aldebaran, à l’atelier de Paris. Nao est un beau bébé cybernétique multitalentueux de plus de 5 kg pour 58cm. Pepper est nettement plus grand que Nao (1,20m) et reconnaissable à sa tablette graphique qui orne son buste.

Vous pouvez lire mon compte-rendu de cette visite dans la rubrique prospective / transformation digitale. Je suis convaincu que dans un futur proche nous aurons à interagir quotidiennement avec des robots humanoïdes (Pepper est déjà embauché pour accueillir des clients en boutique). Mon intérêt pour la chose, la proximité de l'atelier d'Aldebaran et la possibilité de visiter librement m'a naturellement poussé à rencontrer Nao et Pepper.

L'autre rencontre marquante de novembre est celle de William (Bill) Dettmer, illustre auteur, conférencier et consultant expert de la Théorie des Contraintes et des Thinking Processes.

De passage à Paris après une session de formation animée au Luxembourg, Bill était invité par Philip Marris (Marris Consulting) à un échange de points de vue et retours d'expériences.

>Lire le récit de cette rencontre

Ces échanges, ainsi qu'un cours magistral ont été enregistrés en vidéo pour être publiés en ligne.

J'annoncerai ces parutions, comme toutes mes publications, via mon compte twitter. Pour rester au courant des parutions en temps réel, suivez-moi !


Ce n'est plus une rencontre car nous nous connaissons de longue date, néanmoins c'était un des plaisirs de ce mois de novembre : revoir Philip Marris et enregistrer une série d'interviews vidéo à paraitre prochainement, ainsi que de préparer la venue de Bill Dettmer.

J'ai interrogé Philip entre autres sur son livre, qui a longtemps été le seul ouvrage français sur la Théorie des Contraintes, ainsi que sur l'origine du logo de sa société (les fameuses cuves), dont on voit une version artistique entre nous, sur la photo.

Cette représentation graphique est à mon sens la meilleure métaphore pour expliquer le concept de contrainte dans un flux.



Parutions de novembre

En français

En anglais

Onze articles sur mon blog anglais, accessibles par >ce lien<. Certains articles ne sont postés qu'en anglais, d'autres sont disponibles en français sur ce site et en anglais sur le blog.

Extraits :

  • Frightening slowness in a fast moving world: Usually the high pace of changes and speed of events in our world is frightening and we complain about things going much too fast, stressing our adaptation capabilities.But as we get used to it, slowness once soothing can now be frightening.
  • Tales from the Pyramid – Base first: Some improvement initiatives start bottom-up, especially in bigger companies or corporations, when a department manager or local executives decide a Lean deployment program launch without a formal go from top-most bosses.
  • The myth about common sense: The widespread belief about common sense is that it is innate and widespread.

View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    




 

Pourquoi ce site ?

Christian HOHMANNLes idées sont libres, la valeur réside dans leur application.

Je partage une bonne partie de mon savoir en ligne depuis 1998, pour trois raisons essentielles :

  1. A un moment ou à un autre j’ai trouvé de l’aide ou une indication de solution grâce à des individus ou à des organisations qui ont partagé gratuitement leurs informations, leurs connaissances. En faire de même c’est payer de retour en participant à une oeuvre communautaire désintéressée.
  2. Je m’enrichis en partageant. Le fait de mettre de l’information en ligne et de mesurer l’intérêt qu’elle suscite m’oblige à soigner, améliorer, enrichir fond et forme. Au fil du temps cela m’a poussé en avant et m’a permis d’acquérir quelques compétences et connaissances utiles dans mon contexte professionnel.
  3. Apprenant perpétuel, j’ai fait mienne la citation de Benjamin Franklin : l’investissement dans le savoir paie les meilleurs intérêts.

Ce partage est désintéressé et pour éviter tout conflit d’intérêt, ce site reste une oeuvre personnelle et privée, strictement distincte de mes activités professionnelles. Je refuse la monétisation et la seule publicité éventuelle est celle de l’hébergeur en échange de la gratuité de son hébergement.

Ma récompense sont les appréciations et messages de sympathie des visiteurs.

Si vous êtes de celles / ceux qui saluent ce genre d’initiative, vous pouvez la soutenir en signalant ce site sur vos réseaux préférés et/ou en m’envoyant un mot sur ma boite christian.hohmann[at]free.fr





 

Novembre 2014

Christian HOHMANNPublications d’octobre sur ce site :

CONWIP est l'abreviation de CONstant WIP ou "encours constant" et désigne un système de régulation qui maintient les stocks et encours à un niveau prédéterminé.

Fixer les priorités avec un système de notation pondérée (aussi connu sous le nom de cube de Stern), expliqué en vidéo

Loi de Little, encours et lead time. La loi de Little est la relation qui lie le temps d'attente, le stock ou encours et le débit d'un système. Elle est utilisée en gestion de file d'attente ainsi que dans la mise sous tension des flux et la réduction des stocks et encours dans les entreprises.

Animation à intervalle court (AIC). L’animation (le management) à intervalle court (AIC ou SIM Short Interval Management) vise à réagir rapidement à tout problème ou obstacle susceptible d’empêcher l’atteinte des objectifs. L’animation à intervalle court repose sur des rendez-vous périodiques, généralement quotidiens, d’un nombre restreint de personnes impliqués dans le management et les opérations.

Fever chart. Une fever chart est un tableau de suivi visuel de l'avancement d'un projet. C'est l'un des outils du management de projets par la chaîne critique, Critical Chain Project Management ou CCPM. Son nom est emprunté aux graphiques de courbes de température (fièvre, en anglais "fever") que l'on voyait (voit toujours ?) au pied des lits des malades hospitalisés.

Le concept de chaine critique. Les défis posés à la conception et au développement de produits, d’offres et de services par l’intensification de la lutte concurrentielle nécessite de revoir les pratiques de management de projets. La méthode du chemin critique ne donnant pas entière satisfaction, une nouvelle approche issue des enseignements de la Théorie des Contraintes relève le défi de la fiabilisation des délais et de l'accélération des projets.

Focalisez votre Gemba walk. La plupart des gemba walks sont entrepris sans réelle préparation, dans une optique de débusquer des gaspillages et des potentiels d’amélioration tous azimuts et de manière opportune. Or si les opportunités d'amélioration sont quasi infinies, les ressources ne sont pas. Ce type d’approche globale, à large spectre, peut détourner de précieuses ressources vers des objectifs secondaires, voire même sans rapport avec les objectifs de l'organisation.

Votre prochain goulot se trouve ailleurs (et dans le futur). La Théorie des Contraintes propose un processus itératif d’amélioration en cinq étapes, qui vise à focaliser les efforts sur la seule contrainte. (../..) La dernière étape est une invitation à l’amélioration continue mais également un avertissement : ne pas laisser l’inertie, la passivité ou l’acceptation du statu quo devenir la contrainte.


Publications d'octobre sur mon blog anglais, non reprises sur ce site

What is TLS? The Synergy of ToC, Lean and SixSigma.

Approach, philosophy or methodology?

You don’t give me answers, you ask me questions

Goal Tree explained by Bill Dettmer

Ten tricks to get things done

Is 3D printing the ultimate postponement? Part two

The catalyst

Introduction to Critical Chain Project Management (+video)

Goal Tree chronicles – The hamster and the tree



View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn



 

Octobre 2014

Il est des dates...

Il y a treize ans exactement (octobre 2001) je réorientais ma carrière de cadre opérationnel dans l'industrie vers le conseil aux entreprises au terme d’un premier parcours, dont douze ans au service de la division musique de YAMAHA à fabriquer de la Hi-Fi.

Lorsque j'ai rejoint YAMAHA en 1989 le mot Lean n'était pas encore employé pour évoquer les organisations frugales et performantes, on parlait de méthodes japonaises et l'on récitait une liste plus ou moins longue d'outils et méthodologies, dont le hit-parade de popularité variait souvent.

J'en avais entendu parler, j'ai commencé à lire des ouvrages sur le sujet, puis je me suis dit que le mieux était de vivre ma propre "expérience japonaise".

Les douze années de mon "expérience japonaise" ont été riches d’apprentissage, tant du point de vue technique que managérial. Il m'a fallut apprendre à manager des équipes féminines, à prendre en charge l’ensemble des opérations d’une usine, jouer le médiateur interculturel...

Comme cela ne suffisait pas, je me suis mis à étudier la Théorie des Contraintes, les techniques d'optimisation pour la planification-ordonnancement et diverses autres choses. Très emballé par toutes ces connaissances et le plaisir de l'apprentissage, je me suis mis à le partager dès qu'Internet l'a permis ; j'ai mis en ligne la première mouture de mon site personnel en 1998.

Tout cela m’a plutôt bien armé pour la suite, qui a été un choix dicté par une une convergence complexe de nécessité, d’opportunités, de désirs et ambitions, de risques et de leur anticipation.

Treize ans plus tard, octobre 2014, une conjonction similaire se présente à nouveau et le choix des options pour la suite de ma carrière se repose. La seule constante : le désir d'apprendre et de partager.



Et vous ?

Et vous, êtes-vous conscient que demain vous serez votre propre DRH ? Avez-vous suivi l'évolution du management vers l'engagement des employés et compris comment on en est arrivé là ?

Avez-vous été confronté aux difficultés à la mise en oeuvre des 5S ? Savez-vous ce qu'est Scrum et pourquoi des encours constants (CONWIP) peuvent être une bonne approche pour la tension des flux ?

Pour me répondre : christian.hohmann[at]free.fr ou

View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn



 

Trois difficultés à propos des 5S

Une interview de Christian HOHMANN, auteur du Guide pratique des 5S et du management visuel, portant sur les trois principales difficultés à déployer les 5S.