Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil

Octobre 2013

Envoyer

L’inconstance de la météo, de la conjoncture économique ou des dispositions gouvernementales sont des rappels quasi quotidiens que rien n’est constant si ce n’est le changement.

Les individus résistent automatiquement au changement dit-on. Rien n’est moins sûr. Pour vous faire votre opinion, je vous invite à lire l’article "la résistance au changement existe-t-elle ?"

Si la résistance au changement n’est pas automatique, il n’en demeure pas moins qu’elle est courante. La Théorie des Contraintes qui précisément promeut le changement s’y confronte elle aussi, mais de manière outillée, pour démonter une à une les six ou neufs couches successives de résistance. Il s’agit de répondre de manière très rationnelle et robuste aux craintes, doutes, mythes et autres hypothèses erronées qui amènent des réflexes de défense.

Les changements constants, aussi perturbants qu’ils puissent être n’affectent pas certains fondamentaux, tels que les facteurs critiques de succès et leurs conditions nécessaires associées. Pour qui doute ou perd pied dans le tourbillon des changements, il suffit de se repencher sur un Goal Tree générique pour retrouver ses marques et savoir à quoi veiller pour contribuer au succès de son organisation.

Quant à savoir dans quoi investir dans ces temps troublés, méditez donc le constat de Benjamin Franklin : « Un investissement dans le savoir paie toujours les meilleurs intérêts ».


Christian HOHMANN


Suivez l'actualité de ce site, restez informé de toute nouvelle parution en me suivant sur twitter

Pour les critiques, compliments, suggestions, corrections ou simple contact : >cliquez pour un mail< ou..




Mise à jour le Vendredi, 04 Octobre 2013 05:05