Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Définir les zones colorées d’une Fever Chart

C’est une question légitime que toute personne découvrant l’indicateur graphique du Management de Projets par la Chaîne Critique se pose probablement et que la littérature ne développe guère : comment définit-on les zones Verte, Orange et Rouge d’une Fever Chart ?

Avant tout précisons qu’il n’y a aucun fondement mathématique ou statistique pour fixer les aires des différentes zones. Il n’y a pas même d’unicité de représentation en matière de Fever Chart, mais plutôt un standard de fait.

Rappel sur l’intérêt des zones de couleur

Pour comprendre l’intérêt des zones de couleur, projetons-nous dans le rôle d’un chef de projet avec un portefeuille d’au moins une dizaine de projets.

L’approche traditionnelle (../..)

Dimensionner les zones Verte, Orange et Rouge

Dimensionner les zones Verte, Orange et Rouge revient à définir les coordonnées de 4 points A, B,C et D qui forment les limites de la zone Orange et définissent les frontières avec les zones adjacentes Verte et Rouge.

Les logiciels ou plug-in Management de Projets par la Chaîne Critique proposent en général une Fever Chart par défaut et celle-ci peut être personnalisée, notamment en définissant les les coordonnées des 4 points A, B,C et D.

(../..)

>Lire la suite



 

Question de lecteur : Goal Tree vs Current Reality Tree

Voici une question d’un lecteur : “j'ai du mal à voir la différence entre le Goal Tree et le Current Reality Tree (CRT). Dans ces deux arbres nous faisons un état des lieux du processus en question. Quelles sont les principales différences entre ces deux arbres ?”


Le Goal Tree et le Current Reality Tree (CRT) n'ont rien de commun. Ils ne sont même pas censés se préoccuper de processus mais du système dans sa globalité. Ni le Goal Tree ni le CRT ne sont des cartographies de processus.

Un Goal Tree répertorie toutes les Conditions Nécessaires pour atteindre le But, la finalité, la raison d’être du système. Ce But n'est pas encore atteint, donc il s'agit d’une vision d'avenir.

Le CRT décrit pourquoi le But n'est pas encore atteint dans l'état actuel. Il commence par des effets indésirables identifiés (indésirables pour le système dans son ensemble) et aboutit aux quelques causes racines critiques.

Un Goal Tree est construit du haut vers le bas avec une logique de nécessité tandis que le Current Reality Tree (CRT) est construit du haut vers le bas en utilisant la logique d’implication (sufficiency logique). Cette construction du haut vers le bas est peut-être le seul élément commun entre les deux.

(../..)

> Lire la suite


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 

Trop, trop peu et DDMRP

En matière de stocks, c’est une banalité que d’entendre les responsables logistiques, supply chain ou commerciaux se plaindre d’avoir trop peu des articles demandés et beaucoup trop d’articles que les clients ne veulent pas.

Ce phénomène est courant malgré les systèmes informatiques puissants, les logiciels dernière génération, les modules de planification avancée ou les algorithmes censés fiabiliser les prévisions.

Si l’on représente les articles en stock en fonction de leur disponibilité par rapport à la demande, la distribution présente - le plus souvent - une courbe bimodale ou pour celles et ceux que le langage savant rebute : une courbe en dos de chameau.

Un premier mode (../..)

>Lire la suite


 

Nouvelles vidéos

   


   


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    



 

Juillet 2017

Une fois de plus, durant le mois de juin, j’ai pu savourer une immersion dans la rationalité grâce aux 6 jours intensifs de formation au Logical Thinking Process avec mon ami et mentor Bill Dettmer.

Bien que du côté organisateur et déjà certifié, je me suis prêté au jeu et ai traité un cas. Sur l’image de droite je peaufine mon Current Reality Tree pour le rendre “Logiquement indestructible”.

Cette approche purement logique m’apporte également des bénéfices personnels, ce dont j’ai déjà témoigné dans une de mes vidéos “en voiture”, et j’ai pu mettre en ordre des intuitions et idées confuses quant à des voies de développement futures.

A propos de futur, je me suis demandé si des ouvriers en colère, perdant leur emploi en faveur de robots pourraient se révolter et tels les luddites, fracasser les nouveaux “outils” cybernétiques.

La courbe en S est une réalité qu’il vaut mieux prendre en compte dans tout projet et particulièrement en amélioration continue.

J’ai également partagé, chemin faisant, mon opinion quant aux raisons d’engager un chantier SMED.

Sur mon blog en anglais je viens au secours du TRS (OEE), attaqué pour être composite et hermétique. Je rappelle qu’un mouvement robotique inutile reste un gaspillage et réponds à la question “What is Lean Coffee?”. Entre autres.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn