Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil

Mars 2014

Envoyer

Du premier jour de l’année 2014 au premier jour du mois de mars, 20.007 visiteurs ont accumulé 27.989 visites sur ce site pour y consulter 89.196 pages.

Avec une durée moyenne de 3 minutes et 44 secondes par page, cela représente 5.550 heures de lecture ou l’équivalent de 231 jours.

Si ces chiffres sont sans commune mesure les ordres de grandeur de big data, ils n’en sont pas moins illustratifs de sa mécanique : le foisonnement de données de toutes natures généré par une myriade de petites actions. Vous par exemple qui lisez ces lignes participez nécessairement à l’alimentation des statistiques de visite de ce site, ce pourquoi je vous remercie.

Si big data ne vous évoque pas grand-chose, vous trouverez une introduction au sujet en >cliquant ici< ou parmi les autres mots nouveaux du futur proche ou encore dans la rubrique transformation digitale.

Mes fidèles lectrices et mes lecteurs assidus se demanderont pourquoi cette inflexion prospective dans mes publications depuis quelques mois ?

C’est que les technologies nous préparent des transformations, des révolutions que le grand public n’appréhende pas nécessairement. Ce sont des changements à venir dont la plupart tiendront plus de la rupture que de la simple évolution. Les impacts seront formidablement positifs dans bien des cas et potentiellement terribles dans d’autres.

Bah ! se diront les optimistes, des évolutions technologiques il y en a depuis que la femme est femme / l’homme est homme et l’humanité s’est adaptée et y a gagné.

Certes, mais l’intensité des changements à venir et le rythme de leur succession seront inédits. Combien d’humains confortables dans leur quotidien actuel s’adapteront à la vitesse requise ?

Par ailleurs, sachant que lorsque l'on évoque la résistance au changement on évoque les difficultés du management à faire accepter des changements somme toute mineurs - toutes proportions gardées – à des situations habituelles. Qu'en sera-t-il demain lorsqu'il faudra manager les inévitables ruptures annoncées ou prévisibles ?

Loin de moi l’idée de répandre panique et pessimisme. Je reste convaincu que le futur qui se prépare est désirable, simplement il le sera d’autant plus à toutes celles et ceux qui l’auront anticipé.

En attendant, pour retrouver rapidement et facilement vos dossiers, vous pouvez utiliser une technique rustique, éprouvée, low-tech, j’ai nommé le trait en travers des classeurs !



Mise à jour le Samedi, 01 Mars 2014 07:03