Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
christian.hohmann

Connectons-nous sur Linkedin, mais...

Envoyer

Je suis flatté par toutes les demandes de connexion sur Linkedin mais reste perplexe devant l’afflux continu de demandes sans aucun mot d’introduction, d’intention, d’offre ou d’un minimum d’indications sur le pourquoi de la demande.

Certes, l’interface de Linkedin invite à la facilité : un clic et la demande est envoyée. Le champ de saisie du message et l’indication que le demandeur puisse assortir sa demande sont discrets, optionnels et par conséquent largement ignorés.

N’étant pas un collectionneur compulsifs de contacts, je me suis résolu, faute d’un minimum d’explications, à faire patienter les candidats dans l’antichambre.

Je note d’ailleurs qu’un nombre important de solliciteurs à qui j’ai demandé ce que me valait l’honneur d’être invité à me connecter, ne donnent aucune réponse. Je gage qu’ils/elles ne lisent même pas leurs notifications et ont appuyé sur le bouton “connecter” pour oublier leur geste dans la foulée.

Quant à celles et ceux qui se donnent la peine d’expliquer leur intérêt, c’est en général avec plaisir que j’accepte.

En général.

Chers étudiant(e)s, lisez donc cet article avant de me contacter.


Mise à jour le Mardi, 22 Mai 2018 13:52
 

Mai 2018

Envoyer

Mai 2018 n’est pas un mois de patron en France, comprenez qu’il n’est pas favorable aux affaires car trop de jours de fériés tombent en semaine, incitant les employés à judicieusement poser des congés pour étendre ces jours fériés en “ponts” voire en viaducs. Si ce n’est un mois de patron, c’est donc un mois pour les salariés. Certaines entreprises en prennent leur parti et ferment tout simplement, conscientes qu’entre leurs propres salariés et ceux de leurs clients en vacances, rien ne sert de maintenir un semblant d’activité alors que la probabilité de faire affaire durant ces jours est quasi nulle. Or il ne faudrait pas critiquer trop vite ces congés qui permettent de se ressourcer, se reposer, prendre de la distance, réfléchir, rêver, et revenir frais pour une nouvelle longue période sans repos autre que les seuls weekends.

C’est ce que j’ai fait. La preuve en vidéo dans laquelle je réponds à la question : “quels conseils donner aux jeunes gens qui débutent une carrière en Lean / amélioration continue ?

Autre fruit de mes réflexions vacancières : je vous propose 4 bonnes raisons de s’intéresser à SMED, le changement rapide de séries.

Avant de me poser au bord de l’océan, j’ai mis en ligne ma présentation vidéo du livre Industrie 4.0 – Les défis de la transformation numérique du modèle industriel allemand, de Dorothée Kohler et Jean-Daniel Weisz. Cette vidéo rejoins les autres dans la série “lu pour vous”, ma playliste sur ma chaîne YouTube.

En lien avec les promesses des smart factories, de l’industrie 4.0, l’usine du futur ou autre transformations digitales et les craintes à propos du devenir des emplois, certains promoteurs de ces (r)évolutions proposent de convertir les opérateurs rendus inutiles en solveurs de problèmes. Est-ce crédible ? Je livre mes réflexions dans l’article : Usine du futur : convertir les opérateurs en solveurs de problèmes ?

Alors que se multiplient les audits de maturité numérique, je me pose la question sur la nature de la culture numérique. Dans cet article, je livre mon interprétation personnelle de cette notion : Qu’est-ce que la culture numérique ?

View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    


Mise à jour le Mardi, 01 Mai 2018 06:29
 

Mars 2018

Envoyer


Comme tous les mois, voici la rétrospective des parutions du mois précédent.

Sur ce site :

Sur ce même blog, Goal Tree Chronicles - Coloring the Goal Tree revient sur l’intérêt d’utiliser le code couleur Vert-Orange-Rouge pour marquer l’état de préparation d’un projet, par exemple

Au rayon vidéo, démarrage d’une série thématique sur TRS (OEE) questions et réponses. La série trouve naturellement sa place au sein de la playlist Initiation au TRS (OEE), Taux de Rendement Synthétique. L’épisode 1 est une introduction à la série, l’épisode 2 présente la norme NF E 60-182 et l’épisode 3 répond à la question “peut-on omettre le taux qualité ?”.

Toujours au rayon vidéo, “30 éléments de valeur pour enrichir une offre - HBR” est un “lu pour vous”, c’est à dire un article que j’ai lu et que je commente afin de vous en présenter l’essentiel, mais également vous donner envie de le lire par vous-même.

Cette vidéo est intégrée dans un article de mon blog de la Nouvelle Industrie, sous le titre “Proposition de valeur, les 30 éléments qui peuvent l’enrichir”.

Enfin, une nouveauté : mes premiers pas de podcasteur sur Anchor.fm, mais mon podcast peut être trouvé via d’autres plateformes.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Mardi, 01 Mai 2018 06:18
 

Avril 2018

Envoyer

Généralement mon édito mensuel est un rappel des publications et nouveautés du mois écoulé. En ce mois d’avril 2018 ce rappel sera bref.

Sur mon blog de la Nouvelle Industrie vous pouvez lire Transformation digitale : des mythes et des réalités. C’est un résumé commenté d’un article d’un autre blog. Vous pouvez également lire et voir La maturité numérique selon Capgemini et le MIT puisque l’article introduit la capsule vidéo autour de ce modèle de maturité.

Côté blog en anglais, 30 elements of value, entrepreneur’s food for thoughts expose mon intérêt pour l’article original paru dans Harvard Business Review pour les entrepreneurs et startupers. The downsides of customer satisfaction surveys est un billet d’humeur concernant le côté invasif des enquêtes de satisfaction. Il y en a trop, trop souvent, trop vite.

Si mes articles ont été peu nombreux en mars, c’est que mon temps libre a été consacré à la création de nouvelles vidéos. Pas moins de 8 mises en ligne en un mois et parmi elles celles sous le nouveau format de capsules.

Espérant que vous trouverez intérêt à l’une ou l’autre forme de mes publications.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Samedi, 07 Avril 2018 05:50
 

Février 2018

Envoyer

Fin 2017 et début 2018 m’ont “offert” une expérience inspirant le billet d’humeur De la nécessité de sortir régulièrement des environnements “toxiques”. Celui-ci traite des risques d’une immersion trop longue, trop intense dans ces milieux “toxiques” qui finit par affecter le jugement, le comportement, l’humeur, etc. L’empathie ou un syndrome de Stockholm risque de faire perdre le sens critique et englouti la personne exposée dans le milieu ambiant.

Une remarque de lecteur m’a fait publier Kaikaku, le changement radical. J’abordais Kaikaku au travers des articles sur le Kaizen, mais la recherche sur le site ne le faisait pas apparaître de manière pertinente. Recourir au Kaikaku signifie introduire un changement majeur dans un processus afin d’obtenir un saut de performance significatif. Ceci oppose Kaikaku à Kaizen, qui est plus mesuré, graduel, incrémental et à petits pas.

Sur mon blog de la nouvelle industrie : la fabrication additive métallique qui propose deux vidéos sélectionnée pour leurs qualité pédagogiques concernant cette thématique d'additive manufacturing, parfois simplifiée en impression 3D. 

Au rayon vidéo, la première parution de l’année revient sur ce que j’appelle l'irrésistible attrait de la technologie, qui prend d’autant plus de sens dans le hype généralisé autour des concepts industrie 4.0, industrie du futur, smart factory et autres. J’engage les décideurs à rationaliser leurs choix et ne pas se laisser éblouir par les promesses technologiques.

Sur mon blog en anglais, un point de vue sur les 4 piliers communs aux entreprises performantes : About Clarity, Focus, Discipline, and Engagement. Cet article est inspiré par un entretien de deux promoteurs du Lean bien connus.

Don’t do unto others what you don’t want others to do unto you (Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que les autres vous fassent) est un billet d’humeur en anglais suite à une sollicitation (en français) à laquelle j’ai voulu répondre poliment...

Mon blog en anglais vient de fêter ses 4 ans, information que je glisse dans la rétrospective 2017 Quick look back to 2017.

Espérant que dans ce menu vous trouverez article à votre goût !


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 


Page 2 sur 14