Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les niveaux de maintenance

Envoyer

Christian HOHMANN

Les niveaux de maintenance ont été définis par la norme française (AFNOR) X 60-010 de 1994. Ces différents niveaux indiquent l'échelle de "complexité" des actions de maintenance.

La présentation des niveaux de maintenance dans cet article est une reformulation de l'auteur et non pas les termes de la norme.

Les niveaux

Niveau 1 : Actions simples, réglages et petits nettoyages notamment, préconisés par le constructeur ou défini par le service de maintenance, nécessaires ou souhaitables pour l’exploitation et réalisées sur des éléments facilement accessibles (généralement sans aucun démontage ni outillage particulier) en toute sécurité.

Ce type d'intervention peut être réalisé par le personnel d'exploitation sur place, en se référant aux instructions.

Le stock de pièces ou consommables nécessaire à ces actions est faible ou nul.

Niveau 2 : Opérations mineures de maintenance préventive, rondes, dépannages simples (échanges standards prévus) qui ne nécessitent que des instructions ou procédures simples.

Ces opérations sont du ressort de techniciens habilités ou d'opérateurs dûment formés auxquels on délègue ces opérations. Les pièces et petits outillages sont sur place afin que ces interventions puissent se faire sans délai ni perte de temps.

Le terme habilitation signifie ici que la personne a bénéficié d'une formation adéquate pour intervenir à la fois en sécurité et en connaissance de cause.

Niveau 3 : Opérations qui nécessitent identification et diagnostic préalable, éventuellement à l'aide de procédures "complexes". Ce niveau englobe la réparation par échange de composants et réparations mineures, suivis éventuellement de réglage ou d’étalonnage.

Ce niveau requiert généralement l'intervention d'un technicien spécialisé. Les opérations peuvent être effectuées sur place ou dans les locaux du service maintenance. Des instruments de mesure, bancs d'essai... peuvent être nécessaires.

Niveau 4 : travaux importants de maintenance corrective ou préventive, qui impliquent la maîtrise de techniques ou technologies particulières.

Les interventions se font généralement par équipe, encadrés par un technicien ou un responsable spécialisé. Les opérations peuvent être effectuées sur place ou dans les locaux du service maintenance.

Niveau 5 : Ce niveau rassemble les travaux de rénovation, de reconstruction ou de réparation importante confiée à un atelier central de maintenance ou une entreprise extérieure prestataire de service.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn