Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Août 2014

Durant ce mois d’août, que vous soyez à savourer vos congés d’été ou au travail, étonnez-vous !

Travaillez-vous pour une start-up ? Non ? En êtes-vous sûr ? Dans mes expériences de consultant j’ai souvent accompagné des entreprises de 20, 40 ou 60 ans d’existence qui fonctionnaient toujours sur le mode start-up. Le plus souvent elles étaient en proie à la première crise de croissance décrite par le modèle de Greiner : la crise de leadership.

Si la description de ce que vous constatez dans l’entreprise correspondant à la description, vous comprendrez les origines des dissensions entre les pionniers et les nouveaux venus, entre autres.

Pensez-vous la production de masse de produits totalement personnalisés possible ? Non ? Pourtant il est très possible que vous utilisiez les services de ces usines du futur qui existent depuis quelques années déjà.

Cela nous amène à la notion de flux tiré et au concept de gestion de stocks dit “supermarché”, aux exigences de ponctualité et de qualité qui pèsent sur les supply chain dont on mesure la performance au travers de l’indicateur OTIF (On Time In Full).

Pour améliorer la performance de n’importe quel processus, rien de tel que son ’analyse au travers de la cartographie Value Stream Mapping (VSM), qui dispose désormais d’une rubrique en propre sur ce site.

Autres outils bien pratiques pour analyser et comprendre les causes de problèmes apparemment complexes : les arbres logiques. Eux aussi ont droit à une rubrique, celle des Thinking Processes, qui est une partie de la Théorie des Contraintes.

Malgré ou à cause des progrès technologiques qui s’enchainent à vitesse croissante, l’humain reprend une certaine importance dans l’entreprise, comme en témoigne l’abondance de publications autour de la notion d’engagement des salariés.


Vous souhaitant bonne visite,

 



 

Techniques de productivité, feuilletez le livre

>En savoir plus


 

Juillet 2014

L’intérêt des visiteurs de ce site se porte essentiellement sur les outils et méthodes comme le montrent les statistiques et le Top 10 des articles les plus consultés (sur le bandeau à droite). C’est la raison de la mise en ligne de la rubrique spécifique au Value Stream Mapping qui s’étoffera au fur et à mesure.

A propos de statistiques, la progression des visites depuis janvier 2013 est plutôt satisfaisante pour un référencement strictement naturel (SEO).

A fin juin 2014, le score cumulé est de :

Le top 10 des consultations :

Publications récentes sur le site et blog

Parmi les publications récentes, l’étude de cas Alpha, qui sert à illustrer l’usage des outils des Thinking Processes, est inspirée d’une mission de conseil réelle. Elle est représentative des cas de "désarroi stratégique" dans lequel se trouvent nombre de dirigeants et de comités de direction. Quelques outils simples tels que les différents arbres des Thinking Processes et le fantastique Goal Tree, permettent de reprendre de la hauteur, de formuler une vraie ambition et de structurer la mise en œuvre de la transformation nécessaire.

Ces outils sont présentés en français dans la rubrique Théorie des Contraintes/Thinking Processes et en anglais sur mon blog http://hohmannchris.wordpress.com/

Certains articles ne sont disponibles qu'en anglais sur le blog, notamment les retours d'expérience autour du Goal Tree : Goal Tree chronicles

La transformation nécessite bien souvent d’accompagner et manager le changement, une autre rubrique de ce site, éventuellement aidé d'un professionnel. Préparer le changement, c’est également voir au loin ce qui se prépare. Mes trouvailles et analyses en la matière sont partagées dans la rubrique prospective.

Enfin, s'il vous fallait des suggestions de lecture pour cet été :

Publications : livres de l'auteur






 

Focus VSM

Le succès des quelques articles concernant la cartographie Value Stream Mapping (VSM) m'a encouragé à développer une rubrique spécifique.

A date, vous y trouverez :

Cette rubrique en construction sera agrémentée d'un guide de lecture dès que le nombre d'articles le justifiera.



 

Juin 2014

Le mois de mai a été un petit mois. Cette année, le mois de mai est favorable aux salariés par le nombre de jours fériés et de ponts qu’il autorise. Cela pourrait préfigurer notre futur dans lequel nous travaillerions nettement moins, voire plus du tout, à mesure qu’un nombre croissant de tâches seraient automatisées, confiées à des programmes informatiques, à des robots, à la technologie.

Dans ce futur, le travail en tant qu’activité pourvoyeuse de revenus et d’occupations diminuerait, laissant davantage de temps à.. à quoi ?

Et comment, dans un monde avec encore moins d’emplois, assurer ses revenus ?

Ce futur est à construire. Il pose encore plus de questions que nous pouvons y apporter de réponses. Le problème est que ce futur semble arriver rapidement et que (trop) peu de personnes y prêtent attention. Ce n’est pas tant ce futur qui pose problème, mais la transition de nos habitudes et références vers quelque chose d’autre qu’il est difficile d’appréhender.

Des innovations et des expériences nouvelles sont en cours. L’économie de propriété bascule discrètement dans l’économie du partage et l’économie collaborative.

A titre d’exemple, les véhicules se louent au besoin mais ne s’achètent plus nécessairement : Vélib, Autolib, location de véhicule particulier à des particuliers, etc.

L’économie collaborative progresse : crowdsourcing, coworking, crowdfunding

Certaines analyses prospectives laissent à penser que nos besoins seront couverts à faible coût du fait de l’automatisation croissante et du basculement dans une autre économie, ce qui devrait rassurer quelque peu sur les sources de revenus futurs, qui seront d’autres natures qu’essentiellement salariales.

En réfléchissant à ce futur durant mes congés, les circonstances m’ont inspiré l’article Echangeriez-vous Maria pour un robot?

Les statistiques de lectures après quelques semaines semblent montrer que le sort potentiel de Maria n’émeut guère les foules, peut-être parce qu’elles-mêmes se sentent menacées par la technologie ?