Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Transformation digitale

Envoyer

La transformation digitale au sens large désigne tous les impacts des technologies numériques sur la sociétés, les individus et les organisations. Dans le monde de l'entreprise, la transformation digitale ou transformation numérique désigne les changements subis ou choisis au sein des entreprises et/ou leur environnement à cause ou grâce aux technologies numériques.


Des premiers chocs aux nouvelles perspectives

L'irruption du numérique a pu créer des bouleversements au sein des premiers secteurs d'activité touchés, tels que les médias, les divertissements ou l’édition musicale. En effet, dans le domaine de l'information au sens journalistique du terme, les réseaux sociaux et les citoyens ont créé des réseaux et canaux alternatifs, l'édition musicale a vu les supports traditionnels comme le compact disc et tout leur business model mis à mal par la dématérialisation (fichiers mp3, mp4..) et l'édition de livres voit également les effets de l'ebook et de l'édition à la demande remettre leur modèle en question.

Or après une période de "digestion", la transformation digitale subie révèle les aspects potentiellement très intéressants de la transformation choisie. La transition d'un modèle à un autre passe éventuellement par une crise et des dommages collatéraux, mais comme le rappelle l'adage, choisir c'est aussi renoncer.

Le commerce électronique est à la fois une menace et une nouvelle opportunité pour les enseignes traditionnelles. Mais tous les acteurs ne sont pas égaux ; si les grands magasins et distributeurs peuvent s'adapter, le petit commerce traditionnel risque d'en payer les frais comme dans le cas des librairies indépendantes par exemples.


La révolution digitale est en cours

Que l'on aime ou non, c'est un fait, la révolution digitale est en cours. Les technologies digitales envahissent la société et l’économie et celles-ci se laissent envahir de bon coeur. Les consommateurs adoptent les nouvelles technologies et leurs usages, rognent sur des budgets que l'on croyait "sacrés" tels que la nourriture pour se payer le dernier cri en matière de smartphone ou d'offre de communication. C'est une réalité que les entreprises doivent prendre en compte.

Lorsque les grands donneurs d'ordres imposent les transactions dématérialisées à leurs fournisseurs, le salut de ces derniers réside dans l'adaptation et non pas dans la résistance. Lorsque jouant la carte de la transformation digitale des entreprises prennent le leadership sur leurs concurrents, quel choix reste-t-il dans un environnement qui est de plus en plus favorable au numérique ?

Les technologies numériques révèlent un gisement de simplifications et d’automatisation des processus, de réductions des coûts et d'amélioration des performances qui leur confèrent un irrésistible pouvoir de séduction. Le numérique remet en question certaines barrières à l'entrée, comme par exemple la capacité de financement de stocks ou l'accès à des marchés autrefois captifs. Les technologies en question sont accessibles à tous, ce qui rebat les cartes d'un jeu ancien aux règles obsolètes. Ces nouvelles perspectives sont fortement attractives dans un contexte de ralentissement économique en vieille Europe.


Transformation digitale

Fort de ces constats, les entreprises qui prennent le virage numérique engagent une véritable transformation. Celle-ci est un sujet débattu et piloté en comité de direction, est inscrite parmi les percées à mener et les objectifs stratégiques à atteindre.

La transformation digitale, recouvre une large variété de transformations et d'incarnations :

  • enrichissement numérique des produits et services
  • innovations pour produits et services
  • relations et service aux clients
  • exécution des opérations
  • exploitation des données (big data, data mining...)
  • relations internes et modes de travail (réseaux sociaux d'entreprise, obeya rooms numériques...)
  • ...

Comme souvent, le facteur humain est un facteur clé de succès et un frein. Les transformations se succèdent rapidement et le temps généralement requis pour absorber le changement excède le temps que que les entreprises sous forte pression peuvent allouer.






Mise à jour le Mardi, 03 Décembre 2013 05:12