Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Mars 2015

Dans cette interview de Philip Marris enregistrée en novembre 2014, j'aborde deux sujets :

  1. l’origine et l’explication du logo de la société Marris Consulting, la meilleure métaphore pour expliquer la notion de goulot selon moi,
  2. les 3 types de contraintes de la Théorie des Contraintes (ToC) ; les contraintes de capacité qui déterminent le niveau des ventes, les contraintes qui déterminent les ventes futures et la méta-contrainte appelée attention managériale.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 

Février 2015

J'ai passé l'essentiel du mois de janvier au sein d'une unité de production dans l'industrie pharmaceutique dans laquelle il a fallu notamment trouver à améliorer la performance avec peu de données utilisables.

En passant par nos bureaux, j'ai pu filmer et interviewer mon collègue Eric Robin, expert en Management de Projet par la Chaine Critique.

Les vidéos sont mises en ligne au fur et à mesure et j'annonce leur parution sur twitter, une bonne raison de me suivre...

Une autre vidéo qui vient de faire son apparition en ligne est celle - tournée en novembre 2014 - dans laquelle j'interroge Philip Marris sur son livre "Management par les contraintes" et diverses autres questions autour de la Théorie des Contraintes et de la synergie TLS.


Durant les trajets en train ou en avion, en attente en gare ou aéroports, certaines lectures m'inspirent des articles, tels que la critique raisonnée de VSM ou - dans un registre plus léger - la symphonie du Dr Deming.

Certains articles écrits en anglais alimentent mon blog en anglais et ne sont pas (encore) traduits. Parmi eux :

Poor problem management: disregarding C customers


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    



 

Janvier 2015

Christian HOHMANN

La nouvelle année a débuté plus tôt pour moi avec un changement de job et les bons voeux des membres de mon réseau personnel, que je remercie sincèrement.

Ce sont de nouvelles perspectives excitantes qui s’ouvrent, tant intellectuellement que sur le plan personnel. Dans ces situations on dépasse très vite le stade des voeux adressés au destin pour une gestion concrète des objectifs.

Dans mes nouvelles missions, la Théorie des Contraintes qui m’est chère ne sera plus d’un usage anecdotique mais au coeur des interventions. Lean et Six Sigma sont également au menu, les trois approches ou méthodologies se combinant de manière synergique dans ce que l’on désigne désormais sous le sigle TLS.

Alors que la création de valeur n’est souvent qu’une formule convenue, c’est une réelle obsession dans ma nouvelle structure. La capacité d’en créer beaucoup en peu de temps par une approche originale, rationnelle et efficiente séduit autant les clients que les praticiens que nous sommes.

Il n’y a là rien de magique ou de secret, simplement la mise en oeuvre raisonnée de méthodes et techniques largement connues.

Je vous souhaite, pour la nouvelle année, de trouver raison à vous passionner et vous réjouir de succès.

Christian


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

 

Décembre 2014

Rencontres en novembre

La première rencontre de novembre est celle de Nao et son frère cadet Pepper, deux robots humanoides de la société Aldebaran, à l’atelier de Paris. Nao est un beau bébé cybernétique multitalentueux de plus de 5 kg pour 58cm. Pepper est nettement plus grand que Nao (1,20m) et reconnaissable à sa tablette graphique qui orne son buste.

Vous pouvez lire mon compte-rendu de cette visite dans la rubrique prospective / transformation digitale. Je suis convaincu que dans un futur proche nous aurons à interagir quotidiennement avec des robots humanoïdes (Pepper est déjà embauché pour accueillir des clients en boutique). Mon intérêt pour la chose, la proximité de l'atelier d'Aldebaran et la possibilité de visiter librement m'a naturellement poussé à rencontrer Nao et Pepper.

L'autre rencontre marquante de novembre est celle de William (Bill) Dettmer, illustre auteur, conférencier et consultant expert de la Théorie des Contraintes et des Thinking Processes.

De passage à Paris après une session de formation animée au Luxembourg, Bill était invité par Philip Marris (Marris Consulting) à un échange de points de vue et retours d'expériences.

>Lire le récit de cette rencontre

Ces échanges, ainsi qu'un cours magistral ont été enregistrés en vidéo pour être publiés en ligne.

J'annoncerai ces parutions, comme toutes mes publications, via mon compte twitter. Pour rester au courant des parutions en temps réel, suivez-moi !


Ce n'est plus une rencontre car nous nous connaissons de longue date, néanmoins c'était un des plaisirs de ce mois de novembre : revoir Philip Marris et enregistrer une série d'interviews vidéo à paraitre prochainement, ainsi que de préparer la venue de Bill Dettmer.

J'ai interrogé Philip entre autres sur son livre, qui a longtemps été le seul ouvrage français sur la Théorie des Contraintes, ainsi que sur l'origine du logo de sa société (les fameuses cuves), dont on voit une version artistique entre nous, sur la photo.

Cette représentation graphique est à mon sens la meilleure métaphore pour expliquer le concept de contrainte dans un flux.



Parutions de novembre

En français

En anglais

Onze articles sur mon blog anglais, accessibles par >ce lien<. Certains articles ne sont postés qu'en anglais, d'autres sont disponibles en français sur ce site et en anglais sur le blog.

Extraits :

  • Frightening slowness in a fast moving world: Usually the high pace of changes and speed of events in our world is frightening and we complain about things going much too fast, stressing our adaptation capabilities.But as we get used to it, slowness once soothing can now be frightening.
  • Tales from the Pyramid – Base first: Some improvement initiatives start bottom-up, especially in bigger companies or corporations, when a department manager or local executives decide a Lean deployment program launch without a formal go from top-most bosses.
  • The myth about common sense: The widespread belief about common sense is that it is innate and widespread.

View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    




 

Pourquoi ce site ?

Christian HOHMANNLes idées sont libres, la valeur réside dans leur application.

Je partage une bonne partie de mon savoir en ligne depuis 1998, pour trois raisons essentielles :

  1. A un moment ou à un autre j’ai trouvé de l’aide ou une indication de solution grâce à des individus ou à des organisations qui ont partagé gratuitement leurs informations, leurs connaissances. En faire de même c’est payer de retour en participant à une oeuvre communautaire désintéressée.
  2. Je m’enrichis en partageant. Le fait de mettre de l’information en ligne et de mesurer l’intérêt qu’elle suscite m’oblige à soigner, améliorer, enrichir fond et forme. Au fil du temps cela m’a poussé en avant et m’a permis d’acquérir quelques compétences et connaissances utiles dans mon contexte professionnel.
  3. Apprenant perpétuel, j’ai fait mienne la citation de Benjamin Franklin : l’investissement dans le savoir paie les meilleurs intérêts.

Ce partage est désintéressé et pour éviter tout conflit d’intérêt, ce site reste une oeuvre personnelle et privée, strictement distincte de mes activités professionnelles. Je refuse la monétisation et la seule publicité éventuelle est celle de l’hébergeur en échange de la gratuité de son hébergement.

Ma récompense sont les appréciations et messages de sympathie des visiteurs.

Si vous êtes de celles / ceux qui saluent ce genre d’initiative, vous pouvez la soutenir en signalant ce site sur vos réseaux préférés et/ou en m’envoyant un mot sur ma boite christian.hohmann[at]free.fr