Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Février 2018

Fin 2017 et début 2018 m’ont “offert” une expérience inspirant le billet d’humeur De la nécessité de sortir régulièrement des environnements “toxiques”. Celui-ci traite des risques d’une immersion trop longue, trop intense dans ces milieux “toxiques” qui finit par affecter le jugement, le comportement, l’humeur, etc. L’empathie ou un syndrome de Stockholm risque de faire perdre le sens critique et englouti la personne exposée dans le milieu ambiant.

Une remarque de lecteur m’a fait publier Kaikaku, le changement radical. J’abordais Kaikaku au travers des articles sur le Kaizen, mais la recherche sur le site ne le faisait pas apparaître de manière pertinente. Recourir au Kaikaku signifie introduire un changement majeur dans un processus afin d’obtenir un saut de performance significatif. Ceci oppose Kaikaku à Kaizen, qui est plus mesuré, graduel, incrémental et à petits pas.

Sur mon blog de la nouvelle industrie : la fabrication additive métallique qui propose deux vidéos sélectionnée pour leurs qualité pédagogiques concernant cette thématique d'additive manufacturing, parfois simplifiée en impression 3D. 

Au rayon vidéo, la première parution de l’année revient sur ce que j’appelle l'irrésistible attrait de la technologie, qui prend d’autant plus de sens dans le hype généralisé autour des concepts industrie 4.0, industrie du futur, smart factory et autres. J’engage les décideurs à rationaliser leurs choix et ne pas se laisser éblouir par les promesses technologiques.

Sur mon blog en anglais, un point de vue sur les 4 piliers communs aux entreprises performantes : About Clarity, Focus, Discipline, and Engagement. Cet article est inspiré par un entretien de deux promoteurs du Lean bien connus.

Don’t do unto others what you don’t want others to do unto you (Ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que les autres vous fassent) est un billet d’humeur en anglais suite à une sollicitation (en français) à laquelle j’ai voulu répondre poliment...

Mon blog en anglais vient de fêter ses 4 ans, information que je glisse dans la rétrospective 2017 Quick look back to 2017.

Espérant que dans ce menu vous trouverez article à votre goût !


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 

Janvier 2018

Une rétrospective 2017

L’année 2017 a vu 75 articles publiés sur ce site, sur des thématiques diverses et plus intensément sur l’industrie du futur. Afin de donner à ces derniers une meilleure visibilité et désencombrer ce site, j’ai créé le blog de la Nouvelle Industrie en octobre 2017. Il compte à date 23 articles.

Parmi les articles 2017 les plus consultés ici : L'âge d’or de Lean est derrière nous. Celui-ci analyse les causes apparentes de la désaffection de Lean alors que de plus en plus d'articles et de publications critiquent le manque de résultats tangibles et durables. Troublant également, la confession de Jim Womack ou encore Mark Graban et Karen Martin qui discutent l’hypothèse “Lean est-il mort ?

Un autre “article” qui a attiré nombre de lecteurs est : Quand utiliser une cartographie Value Stream Mapping (VSM) ? En fait d’article c’est une vidéo dans laquelle j’expose mon point de vue sur la question.

L’engouement pour la thématique Industrie 4.0 explique le bon score de l’article Qu’est-ce qu’un système cyber-physique.

Quelles perspectives pour 2018 ?

J’ai peu de chances de me tromper en “prédisant” que la transformation numérique au sens le plus large continuera à susciter de l’intérêt, tout comme tout ce qui est labelisé “du futur”. La nouvelle année confirmera-t-elle le déclin de Lean au profit de l’attrait irrésistible pour la technologie ? C’est naturellement un sujet que vais suivre avec attention et partager mes analyses avec vous, chères lectrices, chers lecteurs.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 

Décembre 2017

C'est une histoire de tuyau qui raconte les problèmes de délais, de qualité, d'insatisfaction client et comment l'emploi combiné de la Théorie des Contraintes, de Lean et de Six Sigma en vient à bout. Cette utilisation en synergie est désignée sous l'acronyme TLS par les spécialistes. Cette histoire de tuyau est racontée en vidéo et elle obtient un franc succès.

Du côté de mon blog en anglais, c'est la recherche de la contrainte d'un système, déclinée en feuilleton à épisodes, qui fait l'audience. Si identifier la ressource goulot dans un système est relativement aisé, est-ce bien cette ressource qui constitue la contrainte et limite la performance de tout le système ? Pas si sûr. D'où la difficulté à trouver cette fichue contrainte.

Et sur mon nouveau blog de la Nouvelle Industrie (en français), qui se focalise sur la thématique industrie du futur comme on la nomme en France, ou industrie 4.0 si l'on adopte le terme consacré en Allemagne, c'est précisément la controverse sur les promesses d'industrie 4.0 que le professeur Syska exprime ses réserves. Ce serait, selon lui, un retour au Taylorisme-Fordisme. Lire l'article Industrie 4.0 est un retour au Taylorisme-Fordisme, selon le Prof. Syska.

Quant à moi, après avoir argumenté que selon moi, ‘industrie du futur’ est un choix maladroit, je présente le contre-argument dans l'article Industrie du futur : état de l’art vs. état de l’industrie.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

 

Novembre 2017

J'ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de mon blog "de la nouvelle industrie" sur une plateforme distincte et plus interactive.

Ce blog sera consacré aux évolutions des pratiques, technologies, techniques et méthodologies entourant la transformation digitale des entreprises.

Au moment du lancement le blog propose les catégories thématiques suivantes : Industrie 4.0 ; Point de vue et opinion ; Technologie ; Transformation digitale

Article à lire : Pourquoi ‘industrie du futur’ est un choix maladroit

Sur ce site, les parutions du mois d'octobre sont :



 

Octobre 2017

La digitalisation de tous les secteurs d’activité est en marche, avec une allure certes différentes selon les secteurs et l’intensité de la concurrence ou le dynamisme des acteurs. Les nouvelles technologies amène(ro)nt des changements en termes d’organisation, d’exécution et de besoins en compétences. Par exemple la “digital literacy”, indispensable dans un environnement 4.0

Ces changements permettront aussi de revisiter des pratiques déclinantes ou oubliées, telle que la Maintenance Productive Totale, une hypothèse que j’expose dans l’article Et si Industrie 4.0 redynamisait TPM ?

Autre méthode qui peut sembler banale et souvent sous-estimée : l’analyse des flux à l’aide d’un diagramme spaghetti. Dans un tutoriel vidéo, j’expose non seulement comment procéder, mais également les bénéfices d’une telle analyse en complément d’une cartographie Value Stream Mapping (VSM).