Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bienvenue sur le site de Christian HOHMANN

Techniques de productivité, feuilletez le livre

>En savoir plus


 

Juillet 2014

L’intérêt des visiteurs de ce site se porte essentiellement sur les outils et méthodes comme le montrent les statistiques et le Top 10 des articles les plus consultés (sur le bandeau à droite). C’est la raison de la mise en ligne de la rubrique spécifique au Value Stream Mapping qui s’étoffera au fur et à mesure.

A propos de statistiques, la progression des visites depuis janvier 2013 est plutôt satisfaisante pour un référencement strictement naturel (SEO).

A fin juin 2014, le score cumulé est de :

Le top 10 des consultations :

Publications récentes sur le site et blog

Parmi les publications récentes, l’étude de cas Alpha, qui sert à illustrer l’usage des outils des Thinking Processes, est inspirée d’une mission de conseil réelle. Elle est représentative des cas de "désarroi stratégique" dans lequel se trouvent nombre de dirigeants et de comités de direction. Quelques outils simples tels que les différents arbres des Thinking Processes et le fantastique Goal Tree, permettent de reprendre de la hauteur, de formuler une vraie ambition et de structurer la mise en œuvre de la transformation nécessaire.

Ces outils sont présentés en français dans la rubrique Théorie des Contraintes/Thinking Processes et en anglais sur mon blog http://hohmannchris.wordpress.com/

Certains articles ne sont disponibles qu'en anglais sur le blog, notamment les retours d'expérience autour du Goal Tree : Goal Tree chronicles

La transformation nécessite bien souvent d’accompagner et manager le changement, une autre rubrique de ce site, éventuellement aidé d'un professionnel. Préparer le changement, c’est également voir au loin ce qui se prépare. Mes trouvailles et analyses en la matière sont partagées dans la rubrique prospective.

Enfin, s'il vous fallait des suggestions de lecture pour cet été :

Publications : livres de l'auteur






 

Focus VSM

Le succès des quelques articles concernant la cartographie Value Stream Mapping (VSM) m'a encouragé à développer une rubrique spécifique.

A date, vous y trouverez :

Cette rubrique en construction sera agrémentée d'un guide de lecture dès que le nombre d'articles le justifiera.



 

Juin 2014

Le mois de mai a été un petit mois. Cette année, le mois de mai est favorable aux salariés par le nombre de jours fériés et de ponts qu’il autorise. Cela pourrait préfigurer notre futur dans lequel nous travaillerions nettement moins, voire plus du tout, à mesure qu’un nombre croissant de tâches seraient automatisées, confiées à des programmes informatiques, à des robots, à la technologie.

Dans ce futur, le travail en tant qu’activité pourvoyeuse de revenus et d’occupations diminuerait, laissant davantage de temps à.. à quoi ?

Et comment, dans un monde avec encore moins d’emplois, assurer ses revenus ?

Ce futur est à construire. Il pose encore plus de questions que nous pouvons y apporter de réponses. Le problème est que ce futur semble arriver rapidement et que (trop) peu de personnes y prêtent attention. Ce n’est pas tant ce futur qui pose problème, mais la transition de nos habitudes et références vers quelque chose d’autre qu’il est difficile d’appréhender.

Des innovations et des expériences nouvelles sont en cours. L’économie de propriété bascule discrètement dans l’économie du partage et l’économie collaborative.

A titre d’exemple, les véhicules se louent au besoin mais ne s’achètent plus nécessairement : Vélib, Autolib, location de véhicule particulier à des particuliers, etc.

L’économie collaborative progresse : crowdsourcing, coworking, crowdfunding

Certaines analyses prospectives laissent à penser que nos besoins seront couverts à faible coût du fait de l’automatisation croissante et du basculement dans une autre économie, ce qui devrait rassurer quelque peu sur les sources de revenus futurs, qui seront d’autres natures qu’essentiellement salariales.

En réfléchissant à ce futur durant mes congés, les circonstances m’ont inspiré l’article Echangeriez-vous Maria pour un robot?

Les statistiques de lectures après quelques semaines semblent montrer que le sort potentiel de Maria n’émeut guère les foules, peut-être parce qu’elles-mêmes se sentent menacées par la technologie ?



 

Mai 2014

En mai fait ce qu'il te plait.

Dans la limite des moyens disponibles et compte-tenu des contraintes devrait ajouter le dicton.

Dans certaines entreprises les employés font effectivement ce qui leur plait, toute l'année. Les cas récents que j'ai pu suivre ne relèvent pas de l'innovation managériale mais de dérives et de manque de direction.

Pour réaligner les contribution, j'use et abuse du Goal Tree. C'est un outil structurant et pédagogique, simple à comprendre mais dont la simplicité n'est qu'apparente, ce que les dirigeants constatent à l'usage.

Pour comprendre les postures individuelles et éventuellement faire le point sur sa propre situation, le modèle BlessingWhite est très utile. Je le présente dans la rubrique management du changement bien que ce ne soit pas directement sa fonction. Il permet néanmoins de comprendre qui est engagé, presqu'engagé, désengagé, en lune de miel, explosé ou planqué.

En ce début mai je constate une reprise dans les demandes, les mises en relations, les contacts, signe d'une amélioration de la confiance dans l'avenir si ce n'est encore de la conjoncture. Je reste convaincu que des opportunités fabuleuses se feront jour, au travers notamment des innovations autour de l'impression 3D et autres techniques additives, la robotique. Ces opportunités sont également clairement des menaces pour certains métiers, des secteurs d'activité.

Je partage mon analyse des scénarios possibles du futur proche dans la rubrique prospective, préparer le futur.

Au rayon des nouvelles parutions d'avril, la suite de l’étude de cas Alpha. Celui-ci montre pas à pas l'emploi des outils des Thinking Processes, eux-mêmes sous-ensemble de la trop peu connue Théorie des Contraintes. Ce cas semi-fictif est inspirée d’une mission réelle. Le premier épisode est présenté en vidéo ci-dessous.

On dit les français peu doués en langues étrangères et peu enclins à faire des efforts en la matière. Quelle surprise de constater que la fréquentation de mon blog exclusivement en anglais est essentiellement faite de visiteurs français !

Je n'ai donc pas l'impression de trahir mon public en distrayant une part de mon temps (bien trop limité!) à partager à l'international.




Quelque soit le média que vous préférez, je vous invite à le faire connaitre sur vos réseaux sociaux favoris.