Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Startup Nouvelle approche de la création d’entreprise

Nouvelle approche de la création d’entreprise

Envoyer

Le monde du développement logiciel et de la high-tech est le principal générateur de start-up (ou le plus médiatique). Les entrepreneurs issus de ces milieux et qui se lancent dans l’aventure ont le plus souvent été en contact avec les méthodes agiles, Lean et le management visuel, tout comme les promoteurs emblématiques des nouvelles approches de création et lancement d’entreprises (Eric Ries, Alex Osterwalder..).

Celles-ci sont caractérisées par une utilisation pragmatique d’outils et méthodes, une vision réaliste des réalités et contraintes, une combinaison de vitesse et agilité, ainsi que l’utilisation de l’expérimentation puis la validation d’hypothèses et du design itératif.

Les outils spécifiques développés tels que le Business Model Canvas ou Value Proposition Canvas introduisent une touche ludique et pédagogique, avec l’utilisation de supports visuels simples.

Ces nouvelles approches ainsi que le outils et méthodes qui les supportent revisitent (et simplifient ?) l’autrefois austère exercice de préparation (stratégie, business plan...) et la pratique du métier d’entrepreneur avec un brin de ludification.

Derrière ces outils d’apparence très ludique se profile néanmoins le souci de rendre le lancement plus robuste en déniaisant et en armant les startupers. Il ne suffit pas d’avoir une brillante idée et un doux rêve de succès, encore faut-il que l’offre proposée rencontre un besoin réel, réponde aux attentes et génère rapidement des revenus suffisants.

Par ailleurs, les startupers ne maîtrisent pas toujours d’office tous les aspects nécessaires au lancement de leur affaire : capacité d’analyse stratégique, talent suffisant en marketing ou en organisation, etc.

Un autre aspect frappant, du moins pour les français, est la dédramatisation de l’échec, vu comme le résultat possible d’une expérimentation. Ce n’est pas un point final, mais un apprentissage qui renforce l’expérience.

Néanmoins, pour minimiser les risques d'échecs graves, l’approche itérative, par expérimentations successives permet de corriger les hypothèses, paramètres et ce de manière parfois radicale, amenant à ce que l’on appelle un pivotement.

Bien que ne m’inscrivant pas dans la perspective entrepreunariale, je suis séduit par la simplicité, le pragmatisme, l’aspect plaisant mais néanmoins robuste de ces approches, qui tranchent avec les austères et effrayants cours de création d’entreprise que j’ai pu suivre en école de commerce.

Bien que plutôt promus et utilisés par les entrepreneurs du secteur informatique et high-tech, ces approches, méthodes et outils conservent un caractère suffisamment générique pour que des entrepreneurs d’autres secteurs puissent les utiliser.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    




Mise à jour le Samedi, 29 Août 2015 12:32