Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

QRQC

Envoyer

QRQC est une approche en "réaction rapide" à des problèmes qualité et plus largement une posture managériale de vigilance et de réaction face aux problèmes en général.

Par contraste avec d'autres méthodes de résolution de problèmes, le QRQC traite le problème sur le lieu même de sa survenue, car c'est là que se constatent les vraies anomalies, que l'on peut voir la vraie pièce ou la machine incriminée. Le QRQC se base sur des faits réels et des mesures objectives, il se mène par et avec les gens impliqués, dans le plus bref délai.


QRQC en bref

  • Rien que des faits : la pression de l'urgence exclue toute information non étayée par des faits constatés ou mesurés objectivement
  • Analyses rapides et formelles : le processus d'analyse est lui-même formalisé et soutenu par des supports standardisés; formulaires, tableaux, etc.
  • Actions ciblées et mise en oeuvre rapide : la priorité commande de protéger le client et de mettre en place des mesure de confinement, ainsi que des actions qui améliorent rapidement la situation. Idéalement elles devraient solutionner le problème
  • Autonomie : la vitesse de réaction ne peut être satisfaisante que si la compétence, l'autorité et l'autonomie est déléguée au plus près du terrain, là où cela se passe
  • Traitement en temps réel sur le terrain : pas de longs recueil de données qui seront analysées dans un bureau, le mot d'ordre est maintenant et tout de suite !
  • Règles de priorités connues et partagées : le formalisme de l'approche, soutenue par des supports et par des personnes connaissant le QRQC et les outils de résolution de problèmes (sponsors, supports, parrains...) diffusent des règles à l'ensemble des parties prenantes

6 points clés

  1. Aller se rendre compte sur place
  2. Réagir immédiatement et protéger le client
  3. Examiner les pièces bonnes et mauvaises, produites au même moment
  4. "Parler" avec des données
  5. Rester logique et factuel
  6. Expliquer, coacher sur le terrain

Un QRQC se conclut par un retour d'expérience afin de la capitaliser.


Principe d'escalade

Pour garantir une réaction rapide, l'équipe initiale dispose d'un délai limite pour apporter sa réponse/solution, après quoi le processus d'escalade se met en route : remontée au niveau supérieur, puis si celui-ci ne peut réagir dans le délai qui lui est imparti, une nouvelle escalade vers le niveau supérieur.

Les trois niveaux sont généralement :

  • L'équipe sur le terrain ; opérateurs de la ligne ou de la cellule de production, leur leader, chef d'équipe, agent de maitrise
  • Les fonctions support de l'atelier ou de l'unité
  • Les chefs de services jusqu'à la direction du site

Le principe d'escalade est courant dans l'industrie automobile, dans lequel, à cause des flux tendus et des délais extrêmement brefs avant qu'un défaut non maitrisé n'impacte le client, la hiérarchie doit être rapidement intégrée au processus pour informer le client et mettre en place des mesures correctives.


Des outils au service du QRQC

QRQC définit un cadre dans lequel les acteurs agissent et utilisent les outils de résolution de problèmes, tels que :



Le nombre de sujets traités simultanément ne doit pas excéder le nombre défini. Ainsi un sujet traité (problème éradiqué) chasse l'autre.



Mise à jour le Mardi, 20 Mai 2014 05:05