Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Le cas Alpha – Transition Tree

Envoyer

Le comité de direction de l’entreprise Alpha a été rassuré quant aux moyens de contourner les obstacles qui ne manqueront pas de se dresser sur la route vers l’état futur. En effet, le Prerequisite Tree (PRT) ou arbre des prérequis liste les objectifs intermédiaires qui permettent de contourner ou neutraliser les différents obstacles.

Les membres du groupe apprécient et ont besoin de détails concrets pour implémenter le changement qui conduira Alpha de la situation actuelle à la situation future.

L’arbre dit Transition Tree (TT) rempli parfaitement ce rôle. C’est également un arbre logique, basée sur la relation d’implication (si A alors B ou l’existence de A implique l’existence de B), qui décrit pas à pas les actions à implémenter. Il répond de manière détaillée et précise à la question "comment implémenter le changement".

Le consultant explique que dans un Transition Tree l’objectif ultime se trouve au sommet de l’arbre. Dans le cas d’Alpha, l’objectif ultime visé est "Notre survie à terme est garantie". A la base de l’arbre se trouve la première étape qui permet d’atteindre le premier objectif intermédiaire.

Le consultant dessine trois boites pour la réalité courante, le besoin à couvrir et l’action requise. Il trace ensuite trois flèches qui partent des boites pour converger vers une boite au niveau supérieur qui représente l’Effet Désiré. Les trois flèches sont liées par un connecteur logique ET symbolisant la simultanéité des conditions.

Tout en dessinant, le consultant explique : cette première étape combine un effet désirable, en l’occurrence "Nous devons définir le but de notre entreprise" avec un élément de la réalité courante décrite dans le Current Reality Tree (CRT), qui de toute évidence est le point 190 "Il n’y a pas de stratégie". L’action nécessaire pour passer de la réalité courante à l’effet désiré est d’injecter "Une session de réflexion animée par un spécialiste est organisée". Cette action avait été identifiée comme un objectif intermédiaire dans le PRT, répondant à l’obstacle "Il est difficile de formuler le but".

Une fois cet Effet Désirable atteint, la finalité de l’entreprise est définie, il faut déterminer comment atteindre l’Effet Désirable suivant. En répétant ce processus jusqu’à épuisement des sujets identifiés, nous obtiendrons la feuille de route pour l’implémentation.

Le comité de direction se met au travail et en quelques dizaines de minutes obtient un arbre en forme caractéristique de sapin.

Les injections sur le côté droit de l'arbre sont les actions à mener tandis que les entités au centres sont les objectifs intermédiaires. Le plans d'actions séquencé se lit donc sur le côté droit de l'arbre, du bas vers le haut.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Mardi, 07 Octobre 2014 12:38