Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Rapprocher Production et Maintenance

Envoyer

Christian HOHMANN

Dans l'article "Les relations difficiles Production - Maintenance" j'expose les griefs réciproques des deux services antagonistes. Ce type de situation est nuisible à l'entreprise car elle est largement contreproductive et la pression concurrentielle nécessite une mobilisation générale pour soutenir et améliorer la performance.

Dans cet article nous explorons les solutions potentielles pour rapprocher Production et Maintenance.


Utiliser le transfert de tâches pour un bénéfice mutuel

La formation sur la bonne utilisation, la réappropriation de leurs machines, le soin quotidien, la prise en compte de leurs avis et connaissances intimes des équipements transforment l’attitude des opérateurs qui respectent leur matériel. Ceci règle déjà une bonne partie des problèmes liés à la méconnaissance, au manque d’implication et à la négligence.

La maintenance autonome, qui se met en place au fur et à mesure de la montée en compétence des opérateurs, permet des interventions mineures immédiates et sans avoir besoin du service maintenance.

Par ailleurs, la plus grande compréhension du fonctionnement des mécanismes permet aux opérateurs de production une meilleure description des dysfonctionnements aux agents de maintenance lorsque le type d’intervention requière l’aide des experts.

Enfin et surtout, la prise en charge par les opérateurs de travaux et interventions mineures améliore leurs conditions de travail et leurs performances, leur apporte satisfaction et motivation. Les fameuses « priorités », source de discorde entre production et maintenance, peuvent désormais être traitées localement.

Pour la maintenance, la décharge de tâches mineures allège la gestion des encours de travaux et permet de réserver le temps des experts à des tâches relevant de leur niveau. Par exemple l’amélioration de la fiabilité ou de l’ergonomie des machines installées, pour améliorer les performances de production.

Cet allègement de charge des expert maintenance permet de convertir le temps gagné en temps d’accompagnement, formation et coaching des opérateurs de production.

Les plus difficiles à convaincre sont les agents de maîtrise et les responsables de production, qui auront le sentiment que ce transfert de tâches alourdit leur charge de travail au bénéfice du service maintenance, un service qui en tire avantage alors que celui-ci ne leur apportait par l’assistance attendue !

La direction générale, avec l’aide éventuelle d’un consultant, doit alors faire preuve de pédagogie et démontrer au travers de chantiers pilotes performance ou progrès que la prise en charge des tâches simples par les opérateurs :

  • améliore la performance et supprime des dysfonctionnements
  • fait gagner du temps, auparavant gaspillé en pannes, attentes d’intervention, etc.
  • améliore la motivation, l’implication et réduit l’absentéisme des opérateurs

Loin de déshabiller Pierre pour habiller Paul, un partage intelligent des attributions et une collaboration bénéficie aux deux services, et au-delà, à la performance de l’entreprise.


Article suivant: Les enquêtes de satisfaction croisées


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Dimanche, 08 Février 2015 15:54