Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Mean Time Between Failures

Envoyer

Mean Time Between Failures signifie littéralement “temps moyens entre deux pannes”. Le MTBF est un indicateur classique de la maintenance productive, initialement utilisé pour les études de fiabilité basées sur les statistiques de défaillances de composants, d’organes ou d'équipements. Il a été repris pour le suivi et la prévention des pannes de machines ainsi que le management de la maintenance.

Le MTBF est la moyenne arithmétique du temps entre les pannes d'un système. Il est calculé en divisant le temps de bon fonctionnement par le nombre de pannes.

Note: Les temps d'arrêt pour maintenance préventive ne sont pas comptés dans le calcul du MTBF.


Exemple

Dans l’exemple réel ci-contre, une machine est observée durant 29 minutes et tous les arrêts sont relevés. les temps de bon fonctionnement sont repérés en vert alors que les arrêts par défaillance sont repérés en rouge. Le changement d’adhésif est une opération périodique et non une défaillance, pour cette raison elle est distinguée en orange.

Le MTBF est calculé en sommant les temps de bon fonctionnement et en les divisant par le nombre de pannes. Le temps moyens entre deux pannes est de 55 secondes ce qui est extrêmement court pour une machine automatique.

Interprétation du MTBF

Une valeur élevée de MTBF indique une grande fiabilité. A l’inverse, une valeur peu élevée comme dans notre exemple, montre une faible fiabilité. A l’aide de cette indication, on peut définir la politique de maintenance à mettre en oeuvre, en fonction de l’importance relatif du moyen, ainsi que d’établir sa priorité dans un plan de fiabilisation.

>voir à ce propos l’article “Adapter les types de maintenance

Les MTBF au niveau d’un parc machine permettent également de dimensionner les ressources nécessaires au service maintenance, avant que les plans de progrès ne réduisent ces besoins et libèrent les ressources pour d’autres projets.

Dans notre exemple, la piètre valeur de MTBF explique le besoin de personnel en permanence auprès de cette machine “automatique”, pour la relancer après correction des causes entraînant les arrêts.

Dans un cas moins extrême, le MTBF d’une machine automatique indique si l’on peut la laisser tourner sans surveillance, par exemple durant une nuit (MTBF>8heures), sans présence d’opérateurs ni d’agents de maintenance.

Pilotage de la maintenance par le MTBF

Les services maintenance sont objectivés sur la disponibilité opérationnelle des moyens dont ils ont la charge. Le MTBF est une composante essentielle de la disponibilité opérationnelle et par conséquent l'un des indicateurs et leviers de pilotage de la fonction.

Globalement, le service maintenance doit travailler à allonger le MTBF afin d'accroître la disponibilité opérationnelle des moyens les plus critiques. Cette recherche de performance doit néanmoins se faire sous contrainte budgétaire. Ainsi, le responsable maintenance cherchera la meilleure disponibilité opérationnelle au coût le plus juste.




View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    




Mise à jour le Jeudi, 30 Avril 2015 06:29