Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Prerequisite Tree

Envoyer

L’arbre des conditions prérequises ou Prerequisite Tree (PRT) identifie, comme son nom l’indique, l’ensemble des conditions prérequises pour l’atteinte d’un objectif. Le Prerequisite Tree permet de neutraliser ou contourner des obstacles à l’implémentation d’un plan ou d’une solution.

Les obstacles sont des réserves qu’émettent les participants au groupe de travail, l’équipe chargée de l’implémentation ou les scrutateurs d’un Future Reality Tree (FRT).

Les obstacles ou réserves sont le plus souvent exprimées par des "oui, mais", qui ne sont pas des refus de la solution mais l’identification ou la crainte d’obstacles qui s’opposent à sa mise en œuvre. L’existence d’obstacles nécessite de fragmenter la solution en segments bornés par des objectifs intermédiaires (Intermediate Objectives, IO).


Constitution d'un PRT

Le Prerequisite Tree comporte deux types d’entités ; les obstacles symbolisés par des hexagones et des objectifs intermédiaires (IO) dans des boites à coins carrés qui sont les conditions nécessaires à l’atteinte de l’objectif.

Les coins carrés rappellent que l’entité n’existe pas dans la réalité actuelle, tout comme les injections dans un FRT, contrairement aux coins arrondis des entités d’un CRT qui décrivent une situation existante.

Qui dit conditions nécessaires dit logique de nécessité. Les IO sont formulés à partir de déclaration du type "pour atteindre A, il est nécessaire de…". Les différents IO sont ordonnés de manière logique et temporelle, de sorte que le PRT fournit une séquence d’IO à atteindre (ou conditions à remplir, mettre en place…).

Les relations entre les différents IO sont symbolisées par des flèches. Les obstacles sont placés en regard de la/des relation(s) auxquels ils font obstacle.

Cas d’emploi

Le Prerequisite Tree permet :

  • d’identifier et de surmonter des obstacles
  • découper une solution ou un ensemble de tâches en ensembles plus petits, plus compréhensibles et gérables
  • mettre en œuvre des objectifs intermédiaires

Construire un PRT

La première étape de la construction d’un PRT consiste à verbaliser l’objectif que l’on doit atteindre grâce au PRT. Cet objectif est exprimé au présent simple, par lequel on affirme l’atteinte de cet objectif.

On liste ensuite tous les obstacles identifiables qui s’opposent à l’atteinte de l’objectif. Il est recommandé de vérifier l’existence ou tout au moins la vraisemblance de l’obstacle afin de ne pas développer des contremesures à des problèmes imaginaires.

La troisième étape consiste à proposer des objectifs intermédiaires pour neutraliser ou contourner chaque obstacle.

Un IO peut être une condition à remplir ou une action à accomplir. Les paires formées par un obstacle et son IO correspondant sont ensuite classés dans une succession chronologique puis on trace l’arbre.

Vérifier les relations

Une fois l’arbre tracé, il convient de vérifier la robustesse des relations entre les IO en « lisant » l’arbre en utilisant la forme « pour obtenir …[objectif], il faut … [condition] à cause ou parce que [obstacle].

Une autre vérification qui s’impose est la réserve de cause suffisante. Celle-ci doit tester si l’obstacle cité est une cause suffisante qui empêche effectivement l’atteinte de l’objectif. Inversement, il faut que l’IO défini pour neutraliser ou contourner l’obstacle soit suffisant pour le faire.

Une feuille de route

Un Prerequisite Tree forme une feuille de route, qui dans l'exemple ci-contre se lit :

  1. Je règle mon réveil la veille
  2. J'étudie le plan de la destination
  3. Je mets ma chemise après le petit déjeuner
  4. je me rends à l'arrêt de bus avec une avance suffisante

Grâce à ces objectifs intermédiaires les risques de ne pas atteindre l'objectif et donc de ne pas arriver à l'heure à mon rendez-vous sont minorés.


Mise à jour le Samedi, 24 Mai 2014 15:39  

Sujets similaires