Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Théorie des contraintes (ToC) Thinking Processes ToC et la résistance au changement

ToC et la résistance au changement

Envoyer

La Théorie des Contraintes (ToC) est une approche prônant très ouvertement le changement, ne serait-ce qu’au travers des trois questions fondamentales qui guident le cheminement de l’identification d’un problème vers sa solution :

  • Que changer ?
  • Vers quoi changer ?
  • Comment changer ?

Dès lors, il serait étonnant que la ToC soit épargnée par le phénomène de résistance au changement. De fait, bien que mature et bien outillée, la ToC n’échappe pas à la résistance au changement, une expression tant employée qu’on la croit inévitable et cause unique d’attitudes qui pourtant s’échelonnent de la neutralité totale, au manque d’enthousiasme jusqu’au refus obstiné.

Fidèle à sa posture d’approche « scientifique », l’hypothèse de la résistance systématique est soumise au test d’existence1.

Aller à l’article >La résistance au changement existe-t-elle ?<

Par ailleurs, dans le cadre de la Théorie des Contraintes (ToC), l’analyse des raisons qui poussent les individus à résister aux changements a inspiré la conceptualisation d’une structure de résistance en couches successives (couches en anglais : layers). Ce dispositif de défense en profondeur doit être démonté couche par couche pour emporter l’adhésion des individus.

Aller à l'article >Introduction au layers of resistance to change< (en français)

View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn



Notes

1. Voir à ce propos Categories of Legitimate Reservations.



Mise à jour le Mardi, 07 Octobre 2014 12:26