Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Negative Branch Reservation

Envoyer

Dans le cadre de résolution de problèmes ou dans la construction d'un Future Reality Tree (FRT), des effets pervers ou inattendus peuvent se manifester par l'apparition de branches négatives (Negative Branch). Leur description dans un FRT permet d’identifier à partir de quelle entité la branche se développe et ainsi mettre en oeuvre des mesures pour la contrecarrer.


Exemple de branche négative

Une importante société industrielle lance un programme d’excellence opérationnelle au travers duquel plusieurs pistes de rationalisations sont identifiées. L’une d’elles concerne les achats faits par des ingénieurs dédiés aux achats techniques. Ceux-ci sont davantage des techniciens passionnés de technique que des acheteurs avec des objectifs d’optimisation des transactions. Cela entraine que ces acheteurs ne sont pas très agressifs lors des négociations et se laissent séduire par des argumentations techniciennes par les commerciaux. Les conséquences sont des achats d’équipements présentant des fonctionnalités inutiles ou discutables et trop chers par rapport au budget « optimal ».

Pour contrer ces effets indésirables (UnDesirable Effects, UDEs), il est décidé d’objectiver les acheteurs sur les réductions de prix qu’ils obtiennent par rapport au devis initial. Cette décision représente l’injection qui doit neutraliser l’UDE précédente.

L’effet désirable attendu (Desirable Effect, DE) est l’inverse de l’UDE : les prix payés sont égaux ou inférieurs au prix du marché pour des équipements comparables.

Cette injection peut produire un effet pervers dans la mesure où il suffit aux acheteurs de se tourner systématiquement vers les fournisseurs les plus chers pour solliciter un devis et de confier l’affaire à un autre fournisseur moins disant pour obtenir leur prime.

Plus ils trouveront des devis initiaux élevés, plus ils peuvent espérer faire grossir leur prime. On peut même imaginer un "arrangement" entre acheteur et fournisseur consistant pour à émettre un premier devis gonflé artificiellement puis de réaliser la transaction au prix que le fournisseur aurait initialement proposé.

Cette branche négative, figurée en rouge dans l’extrait de Future Reality Tree (FRT) ci-dessous, montre que l’effet induit aboutit au mieux pour l’entreprise à payer au prix du marché plus la prime à l’acheteur.

Pour neutraliser cette branche négative, il faut revoir (abandonner ?) l’injection qui lui donne naissance, soit la compléter par d’autres injections qui permettent de se prémunir contre ce nouvel UDE.

De mon point de vue il est préférable de modifier l’injection initiale est d’objectiver les acheteurs sur l’écart entre le budget initial du projet et son coût final. Ainsi le choix des leviers est plus vaste et leur appartient totalement.

C’est une plus grande responsabilisation des acheteurs ainsi que la prévention d’autres problèmes, par exemple la contestation de ce système de prime lorsqu’il n’y a pas de possibilités de négociations avec un fournisseur en position dominante ou de monopole.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Samedi, 04 Mars 2017 09:44