Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Mythes et réalités Lean : Partez pour un voyage, pas une errance !

Lean : Partez pour un voyage, pas une errance !

C'est un fait anecdotique, un dimanche matin lors d'une promenade en bord de Seine du sud parisien,  un véhicule s’arrête à notre hauteur et un couple d’étrangers à bord nous hèle.

Nous comprenons qu’ils cherchent leur chemin (le groupe que nous formons maitrise cinq langues différentes mais aucune commune aux deux couples) et nous montrent leur destination sur une carte : Melun.

La carte est une page d’un atlas Européen, dont la page montre un bon quart de la France. A cette échelle Melun est quasiment collé à Paris et la représentation du réseau routier est loin de figurer la complexité réelle de l’enchevêtrement des axes et des voies sur le terrain.

Nous indiquons comme nous pouvons au couple perdu, par gestes, croquis et approximations linguistiques comment rattraper les grands axes pour rejoindre leur destination et leur souhaitons bonne route.

Cette anecdote n’est pas sans rappeler quelques initiatives Lean dans les entreprises :

  • Les instigateurs du projet ont une vague idée du but et pas du tout du chemin à prendre,
  • Ils partent à l’aventure avec des cartes inappropriées, comme ce couple qui ne dispose que de cartes géographiques à l’échelle inadaptée,
  • Ils ne peuvent faire le point de leur progression ni se repérer faute de moyen de mesure et de comparaison, d’indicateurs, de tableaux de bord et d’un plan de déploiement (pas de système de guidage par satellite pour notre couple)
  • Ils finissent par être obligés de demander conseil à des inconnus qui ne partagent pas forcément leur "langue" (connaissance métier) ni leur culture, mais qui néanmoins arrivent à les remettre sur le bon chemin (les consultants ?)

Ainsi le projet initié avec entrain se trouve tourner rapidement à l’errance, aux changements de caps, d’erreurs d’orientation, de temps perdu et d’énergie gaspillée à chercher son chemin. La patience et l’humeur des personnels invités au voyage arrivent rapidement à leurs limites et il n’est pas étonnant de constater des démotivations et démobilisations.


Mise à jour le Mardi, 22 Juillet 2014 15:11