Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Lean Management Hoshin Kanri, la matrice en X

Hoshin Kanri, la matrice en X

Envoyer

Hoshin Kanri décline en cascade les objectifs pour assurer le double alignement vertical et horizontal de l’ensemble des parties prenantes sur le but de l'organisation. La matrice en X permet de planifier et vérifier les corrélations entres projets et actions.


La matrice en X

La matrice X est un outil qui permet de prendre des décisions et structurer la planification, d’établir le degré de corrélation entre quatre paramètres retenus pour jauger la pertinence des propositions.

  • Le premier paramètre regroupe les axes de percée qui décrivent l’intention stratégique, la vision à long terme : que voulons-nous atteindre ? Il exprime le « quoi ».
  • Le deuxième paramètre regroupe les objectifs prioritaires retenus sur le court terme, généralement l’année à venir. Toutes les initiatives doivent se focaliser sur ce nombre réduit d’objectifs vitaux. Ce sont les « quoi » à court terme exprimés en grandeurs mesurables.
  • Le troisième paramètre énumère les actions à entreprendre, les « comment y arriver ».
  • Le quatrième paramètre regroupe les indicateurs pour mesurer l’avancement ou l’achèvement des actions dans le temps, et les résultats obtenus. Ce sont les « quand » et « combien ».

Chaque ligne de chaque paramètre peut alors être confrontée aux autres pour établir l’existence d’une corrélation ainsi que son intensité.

 Extrait de Lean Management, Editions Eyrolles, 2012


La déclinaison des objectifs

Le processus de déclinaison des objectifs reprend les percées nécessaires à l'atteinte du but, qui ont été planifiées sur l'horizon long terme. Cet horizon temporel varie en fonction des secteurs d'activités, mais une période de 3 à 5 est une maille de temps relativement fréquente.

Il est nécessaire de définir des objectifs à court terme (l'année, les douze mois) qui supportent et s'alignent sur les objectifs à long terme.

Pour atteindre chacun de ces objectifs, des projets doivent être engagées, des actions mises en place. Tout projet ou toute action doit être accompagné d'indicateurs pour vérifier leur progrès et leur impact.

Ces différents éléments sont portés dans la matrice en X, dont le sens de lecture horaire retraduit la logique de déclinaison.

A chaque intersection, un symbole (dans notre cas un disque), indique si les éléments liés par l'intersection sont en corrélation et l'intensité de celle-ci.

  • Disque plein = forte corrélation
  • Disque vide = faible corrélation

La matrice en X est le coeur du document support, qui comporte également une indication des "propriétaires" de chaque projet ou action, ainsi qu'une évaluation des ressources nécessaires.


Mise à jour le Mardi, 22 Juillet 2014 15:36  

Sujets similaires