Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Lean Box Score

Envoyer

Christian HOHMANN

Le contrôle de gestion traditionnel ne convient pas au pilotage opérationnel et moins encore depuis que les entreprises mettent en oeuvre des méthodes Lean. Pour palier aux différentes faiblesses et carences de la gestion classique, Lean Accounting propose une nouvelle approche de la gestion, en phase avec le déploiement Lean.

Les tableaux de bords utilisés dans le cadre du Lean Accounting sont composites, ils intègrent des données de gestion et des indicateurs opérationnels. Ils sont compréhensibles par tous et leur mise à jour est au moins quotidienne.

Les (tableaux de bord) Box Score utilisés dans le cadre du pilotage Lean sont inspirés des Box Score qui synthétisent un certain nombre de données sur des compétitions sportives, notamment Baseball, Football américain, Cricket, Basket...


Sommaire


La finalité des Box Score

Les Box Score servent à mesurer les performances et métriques significatifs en termes de Lean. Autour des Box Score, tous les personnels sont invités à discuter sur comment faire pour améliorer ou maintenir la performance et non pas sur comment le comprendre le contenu du rapport de gestion. Le contenu des Box Score est rendu accessible en utilisant la langue commune et non pas du jargon technique comptable.

  • Les managers chargés d'un flux de valeur (value stream manager) évaluent les progrès
  • Les équipes opérationnelles ciblent les prochaines actions et orientent leur initiatives en fonction des performances à améliorer
  • La hiérarchie évalue les progrès et le niveau de performance, ainsi que les priorités d'investissement

Principe

Les (tableaux de bord) Box Score utilisés dans le cadre du pilotage Lean sont inspirés des Box Score qui synthétisent un certain nombre de données sur des compétitions sportives, notamment Baseball, Football américain, Cricket, Basket... Ils sont donc relativement familiers aux personnels quant à leur forme.

Les Box Score sont organisés en trois sections :

  1. La performance opérationnelle
  2. L'utilisation des capacités
  3. Les coûts et résultats financiers

Généralement calés à la maille de la semaine, les tableaux s'utilisent au quotidien et permettent une synthèse hebdomadaire. D'autres permettent une vision de synthèse à la maille du mois.

Exemple de Box Score

Source : http://maskell.com/subpages/lean_accounting/articles/Lean_Acctg_Whats_It_All_About.pdf

Métriques

Si des modèles existent, les Box Scores doivent surtout être utiles à l'entreprise, qui définit elle-même les indicateurs à suivre. Parmi les métriques fréquemment utilisés on trouve :

Performance opérationnelle

  • Production par personne ou par ressource
  • Taux de service
  • Temps de traversée (Lead Time)
  • Taux de "bon du premier coup" (Right First Time), taux de rebut
  • Nombre d'opérateurs, nombres d'heures passées

Utilisation des capacités

  • Capacité installée totale
  • Capacité utilisée à fins de production de Valeur Ajoutée
  • Capacité disponible

Coûts et résultats financiers

  • Chiffre d'Affaires
  • Coûts matières
  • Coûts de transformation
  • Marge brute

Le nombre d'indicateurs doit rester limité, il est important de conserver l'esprit Lean y compris dans les tableaux de bord et systèmes de mesure.

Les Box Score sont installés bien en vue et sont les supports pour les réunions d'équipes.


Implication des opérationnels

Avec les Box Score, les opérationnels comprennent quels objectifs sont prioritaires ; qualité, délais, maitrise des coûts... quels sont les leviers opérationnels et à leur portée qu'ils peuvent activer. Un groupe suffisamment mature méthodologiquement peut ainsi travailler à améliorer les performances de manière autonome, ayant à leur disposition les moyens d'analyse et un système de mesure simple.

L'exposition de personnels peu familiers avec les notions comptables avec des indicateurs simples et en lien avec des notions plus familières, telles les quantités produites ou le nombre d'heures consommées, les amène à intégrer de manière douce les dimensions financières de la gestion quotidienne.

La fréquence de rafraichissement des informations est cruciale : les acteurs savent à la fin de leur journée ou au plus tard le lendemain quels ont été les résultats de leurs efforts.

Implication du top management

Le top management est rarement au fait des détails et problèmes du terrain. Les Box Score sont un moyen de rendre les opérations plus tangibles à leur niveau, de comprendre les leviers à la portée des opérationnels ainsi que leurs limites. Ainsi, en suivant les indicateurs qui reflètent ces réalités, le top management peut-il prendre des décisions (mieux) éclairées quant aux investissements, au recours à la sous-traitance ou à l'accentuation des programmes d'amélioration de performance.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn



Mise à jour le Vendredi, 10 Octobre 2014 06:01