Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Value Stream Mapping VSM et la ligne du temps

VSM et la ligne du temps

Envoyer

Christian HOHMANNLe temps est l’unité fondamentale d’une cartographie Value Stream Mapping. Le temps est la grandeur commune à tous les évènements qui vont influencer la performance du périmètre / flux de valeur étudié.

En effet, les différentes opérations dans un flux de valeur peuvent se mesurer en unités particulières qui les caractérisent, mais la seule qui soit commune et permette des opérations arithmétique et une représentativité pour l'ensemble du flux de valeur est le temps.

On distingue deux types de temps (durées) :

  1. le temps à valeur ajoutée (VA) est un temps opératoire de transformation ou de contrôle
  2. le temps interopératoire passé à attendre dans un stock, un encours ou encore durant les transports

Temps à valeur ajoutée

La valeur ajoutée (VA) est une opération ou une transformation qui confère à une matière, un produit, un service, une valeur supérieure que le client est enclin à payer.

Dans un cycle de transformation, toutes les opérations n'ajoutent pas de la valeur. Seule une fraction du temps, qui comme son nom l’indique, permet de conférer au produit ou à la prestation une valeur supérieure.

Pour en savoir plus, >cliquez ici<

Ligne du temps

Pour distinguer la part de temps à valeur ajoutée du temps à non-valeur ajoutée, ces deux notions sont reportées différemment dans la ligne de temps :

  • Le temps à VA est tracé sous la ressource correspondante "en bas" de la ligne du temps
  • Le temps à NVA est tracé "en haut"

La somme de tous les temps VA et NVA est le temps de traversée du processus ou Lead Time.

Sans être certain de la raison du choix haut et bas, un moyen mnémotechnique de s'en souvenir est de se représenter un outil de machine attaquer la matière pour la transformer. C'est au contact avec la matière que l'outil va ajouter de la valeur à la matière en la transformant.

Dans les activités tertiaires on peut imaginer le moment où un stylo touche le papier ou un doigt enfonce une touche du clavier pour conférer à un dossier une valeur supérieure ; validation, acceptation, clôture d'un contrat, finalisation, etc.

Dans chacun des cas ci-dessus, c'est lorsque le vecteur de création de valeur se baisse que la valeur se créée. L'explication vaut ce qu'elle vaut, elle me sert de pense-bête.

Dans la portion de processus décrite ci-dessous, les trois étapes de coupe, ébavurage et perçage apportent une valeur ajoutée, respectivement de 30, 15 et 30 secondes à chaque produit. Les créneaux correspondants sont placés en bas de la ligne du temps. Les stockages intermédiaires n’apportent pas de valeur et sont placés en haut de la ligne du temps.


L’intérêt de l’analyse d’une cartographie Value Stream Mapping est d’établir le ratio temps VA / temps de traversée total ou Lead Time.

Sur la portion de processus représentée ci-dessus, le temps total de traversée est de 4 jours alors que seules 75 secondes de cette durée apportent une valeur ajoutée.

En pourcent, cela donne : 75 secondes / 345.000 (4 jours = 96 heures = 345.000 secondes) = 0,022%



View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Jeudi, 21 Juillet 2016 08:21  

Sujets similaires