Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ingénierie simultanée ou concourante

Envoyer

Christian HOHMANNLe défi : la mise sur le marché de nouveaux produits ou nouveaux modèles plus rapide que la concurrence (time to market).

L'approche : développer en même temps un produit et les moyens de production associés.


L'ingénierie simultanée et notion de parallélisme

L'ingénierie simultanée consiste à mener de front, en parallèle le maximum d'activités, non liées entre elles par des contraintes de précédence.

La notion de parallélisme peut se comprendre comme la mise en parallèle des activités et tâches de développement, comme par exemple la conception simultanée du produit et du processus de production associé. Elle peut également se comprendre comme le développement simultané de plusieurs solutions afin de discriminer les meilleures au plus tôt et éviter ainsi des itérations successives très coûteuses et pénalisantes en temps.

L'ingénierie simultanée anticipe également les activités futures et ramène en amont dans le processus de développement des tâches initialement prévues en aval, typiquement développer les outillages alors que la maquette ou le prototype n'existe pas encore.

Rupture avec l'approche séquentielle

Cette approche parallélisée, en rupture avec l'approche strictement séquentielle, nécessite la constitution d'équipes pluridisciplinaires qui regroupent les différents acteurs impliqués dans le projet de développement du produit. Ces équipes devront prendre en compte toutes les activités de l'ensemble du cycle de vie du produit.

L'intégration des métiers "aval" (y compris certains fournisseurs) dans la phase de conception permet de détecter et/ou de prévenir les erreurs, maladresses ou mauvais arbitrages très tôt dans le processus de développement.

Ainsi, peut-on citer à titre d'exemple :

  • les contraintes d'assemblage en production (Design for Manufacturing and Assembly DFMA), intéressant au premier chef la production, l'industrialisation et les Méthodes
  • les emballages, les contraintes de distribution, de stockage des produits, concernant essentiellement la chaine logistique,
  • l'accessibilité pour dépannage ou remplacement d'organes qui intéresse la maintenance ou le service après-vente.

Faute de cela, la prise en compte tardive de ces réalités peut conduire à des retards, des surcoûts importants ou présenter des inconvénients auxquels on ne pourra plus répondre de manière économique (les jeux sont faits...).

Dans les cas les plus critiques, ce type de phénomène peut disqualifier un produit sur le marché !

Globalement la qualité des produits en est améliorée (bon du premier coup), les coûts supplémentaires induits par les modifications tardives sont éliminés et les délais de mise sur le marché sont réduits.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Dimanche, 25 Janvier 2015 08:08  

Sujets similaires