Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Panique en Développement, estimer les durées

Envoyer

L'estimation de la durée des tâches dans un projet est par essence même soumise à un certain degré d’incertitude.

La difficulté d'estimer ces durées de manière fiable et de garantir de terminer un projet à temps pousse les chefs de projets à fragmenter les phases des projets plus finement dans l'espoir d'améliorer les estimations unitaires. Ce faisant et ignorant les causes réelles des dérives, ils ne font généralement qu'empirer la situation.


L'approche Critical Chain Project Management (CCPM), issue de la Théorie des Contraintes rompt avec l'approche traditionnelle après avoir identifié les causes de ce paradoxe : plus on sécurise un projet avec des marges de temps, plus le projet prend du retard.

Les causes des dérives et retards sont :

  • Les hypothèses simplificatrices
  • La dispersion statistique des estimations de durées
  • La dispersion des expériences des acteurs
  • Le phénomène dit de "logique de l'honneur"
  • La prudence du chef de projet
  • Le "syndrome de l'étudiant"
  • La loi de Parkinson

Ces éléments sont détaillés dans l'article "CCPM et estimation des durées des tâches". L'approche CCPM est détaillée dans sa propre rubrique au sein du portail Théorie des Contraintes.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Dimanche, 25 Janvier 2015 08:37  

Sujets similaires