Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Les basiques du Lean Flux tirés pour les nul(le)s

Flux tirés pour les nul(le)s

Envoyer

Le principe des Flux tirés expliqués à l’aide de mouchoirs jetables.

Si j’ai besoin d’un mouchoir, je vais vers la boite et tire un mouchoir, l’utilise puis le jette.

Si la boite est vide ou presque vide, je me rends à l’hypermarché et achète une nouvelle boite, qui recomplète mon stock domestique.

Lorsque de nombreux clients auront pris des boites dans le rayon de l’hypermarché, le chef de rayon le remplira à nouveau à partir de son stock dans les réserves.

S’il commence à manquer de stock, il commandera des boites de mouchoirs à sa centrale d’achat, qui selon ses propres stocks en commandera ou non au fabricant.

C’est un flux tiré, car c’est la demande ou l’utilisation qui conditionne le transfert des mouchoirs et boites de mouchoirs, autrement dit le flux, le long de la chaîne d’approvisionnement (la Supply Chain pour les plus avancés des lecteurs).

Voici maintenant ce qui arriverait si ce flux était poussé : Les mouchoirs quitteraient leur boite pour venir vers moi, indépendamment de mes besoins

(Si l’idée que les mouchoirs vivent leurs propre vie et se déplacent librement vous gène, imaginons que ce soit mon épouse qui prise d’une crise de démence me poursuit pour me moucher de force).

Indépendamment du nombre de mouchoirs ou de boites de mouchoirs à ma disposition, l’hypermarché livrerait devant ma porte des palettes entières de mouchoirs.

Le livreur pose des palettes complètes, car c’est plus rationnel pour lui. Il le ferait le jour et à l’heure qui l’arrange lui. Il se fiche du client, il n’est qu’un maillon du flux poussé.

Le fabricant de mouchoirs ferait de même avec l’hypermarché. Pour que ce soit rationnel et économiquement le plus rentable pour lui, il livrerait la quantité annuelle en une seule fois, ce qui accessoirement génèrerait un bouchon de quelques kilomètres à cause des camions en attente de déchargement.

L’hypermarché n’aurait d’autre choix que de condamner une bonne partie de son parking pour stocker les mouchoirs.

Comme le gestionnaire des stocks ne tient pas à ce que les mouchoirs prennent la pluie sur le parking, ni priver les clients de place, il charge ses livreurs de poser rapidement des palettes complètes chez les particuliers et les hôtesses de caisse à mettre d’office une boite dans le chariot de leurs clients.

On a toujours besoin de mouchoirs chez soi. 

Si.

Voilà pourquoi généralement les clients préfèrent les flux tirés.


Mise à jour le Dimanche, 17 Septembre 2017 15:30