Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Six Sigma et outils qualité Six Sigma les basiques Qualité et ponctualité sont liées

Qualité et ponctualité sont liées

Envoyer

On prête souvent à Six Sigma le rôle exclusif de maitriser les variabilités et à Lean celui d’accélérer les flux. Or qualité et vitesse, ou plutôt qualité et ponctualité sont indissociablement liées. En effet, la plupart des exigences clients imposent de respecter à la fois complétude et délais des livraisons ou des prestations. Les objectifs d’une Supply Chain vont nous servir de support pour étayer ce rappel.


Les objectifs d’une Supply Chain

La Supply Chain est une organisation destinée à livrer :

  • le produit attendu ;
  • en quantité désirée ;
  • au niveau de qualité attendu ;
  • au bon endroit ;
  • en temps et à l’heure ;

en respectant les exigences et/ou engagements de service, et tout cela au moindre coût global.

Il s’agit pour l’entreprise qui l’initie, et pour ses partenaires qui y contribuent, de se construire un avantage concurrentiel différenciant que la concurrence aura du mal à imiter :

  • réactivité, délais de livraison, conception des nouveaux produits ;
  • coût de revient plus faible ;
  • services additionnels aux clients ;
  • devancer les besoins et désirs des clients.

Christian HOHMANN Cet avantage doit être profitable au travers du volume d’affaires qu’il génère, mais aussi de sa rentabilité, d’où le souci d’en réduire le coût.

(extrait de "Audit combiné Qualité/Supply Chain", Christian HOHMANN, Editions Eyrolles)

Les clients mesurent majoritairement la performance de leurs fournisseurs en termes d’OTIF, acronyme de On Time In Full ou transposé en français : ponctuel, complet et conforme.

Ainsi, un lot de marchandises dont une partie serait non conforme ne doit pas être livrée, sauf acceptation explicite du client et généralement contre pénalités. Ne pas livrer complet-conforme et à temps risque de générer un retard global dans un contexte de flux tendu (cas fréquent dans l’industrie automobile).

Le fractionnement de la livraison en une première partie conforme et un complément tardif entraine des coûts supplémentaires pour le fournisseur et probablement pour le client, ainsi qu’une chaine de conséquences et d’effets collatéraux ;

  • Retouches ou relance de production de la partie non-conforme
  • Arrêts de lignes ou de livraison (ruptures) en aval
  • Nécessiter de replanifier les productions en amont comme en aval
  • Transports additionnels, éventuellement en urgence (surcoûts importants)
  • Application de pénalités et/ou dégradation de l’évaluation fournisseur
  • Etc.

Qualité et ponctualité sont liées

Si la mesure du délai est comptée depuis la passation de commande client jusqu’à la livraison complet-conforme, un incident qualité va allonger ce délai et artificiellement réduire la vitesse apparente d’exécution. La qualité influence donc également la vitesse.

Inversement, il est absurde de privilégier la vitesse ou la ponctualité sans égard pour la qualité. La plupart des relations clients-fournisseurs ne survivrait pas à des manquements à la qualité sous prétexte de respect des délais. En théorie du moins, car certains secteurs d'activité sont soupçonnés de mettre sur le marché des offres ou solutions imparfaites, que des correctifs ultérieurs viendront "terminer". Ces stratégies de prise de risque sont dictées par un impératif de time-to-market ou par un compromis jugé favorable du ratio gains/réclamations. On cite volontiers l'informatique grand public en exemple.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn

Mise à jour le Jeudi, 09 Octobre 2014 12:17  

Sujets similaires