Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Lean Management Qu’est-ce que Kata?

Qu’est-ce que Kata?

Envoyer

Christian HOHMANN

Kata est un terme japonais utilisé notamment en arts martiaux pour désigner des exercices faits de mouvements, d'enchaînements, etc.

Les kata permettent l’étude, l’approfondissement des techniques mais également le développement de la mémorisation physique à force de répétition. Au terme d’un grand nombre de répétitions, les mouvements et enchaînements deviennent fluides, naturels et les muscles semblent avoir mémorisés positions et mouvements.

En savoir plus sur les kata en arts martiaux: https://fr.wikipedia.org/wiki/Kata

Le terme Kata a été repris dans le vocabulaire Lean pour désigner des routines pratiquées chez Toyota, telles que la résolution de problèmes ou le coaching.

Le kata de résolution de problèmes est une routine destinée à développer cette compétence par les personnels tandis que le kata de coaching s’adresse à celles et ceux qui ont déjà cette compétence pour amener les autres à la développer. 

Ces deux types de kata ont été popularisés par Mike Rother dans son livre “Toyota Kata”

Ce sont deux routines managériales destinées à développer les compétences des personnels. Ces approches et postures forment avec d’autres la partie invisible du système de production Toyota, qui mettent en oeuvre les outils et techniques qui en sont la partie visible.

Au travers des kata, ce sont les cheminements pour arriver à un résultat plus que le résultat lui-même qui importe. La logique sous-tendue veut que la focalisation sur l’obtention d’un résultat peut amener à une solution ni robuste ni pérenne, alors que la focalisation sur le cheminement amène à l’amélioration continue.

Un des messages-clé de Mike Rother et hypothèse de base à l’introduction des kata est que face à un problème, seules trois choses sont certaines :

La situation présente, l’état futur souhaité et les moyens choisis ou recommandés pour transiter de la situation actuelle à la situation future.

La transition elle-même se heurte à une multitude de difficultés imprévisibles et de réalités jusque-là inconnues qu’il est nécessaire de comprendre.

Mike Rother emploie la métaphore de l’exploration d’une grande zone sombre avec une lampe torche d’une portée limitée ; chaque pas en avant révèle un peu plus la zone et à chaque pas il est nécessaire de décider comment ajuster la progression en fonction des obstacles qui sont découverts.

Ainsi, une technique peut ne pas être employable dans la grande zone et il vaut mieux apprendre à ajuster en permanence, d’où l’importance de la manière d’aborder le problème, de réfléchir, d’anticiper et d’ajuster la solution pour arriver au résultat souhaité.

Un autre message fort est la pratique quotidienne et permanente des kata, indispensable à l’amélioration continue. D’abord parce qu’aucune amélioration ne peut être considérée comme définitive et finit toujours par se dégrader, ensuite parce que certaines solutions nécessitent des expérimentations et ajustements multiples avant de donner satisfaction et qu’il n’est pas possible d’attendre le prochain chantier programmé, le prochain kaizen event, etc. pour progresser.

Alors que la plupart des entreprises tendent à appliquer des “recettes” de manière routinière, celles dont les employées sauront développer et ajuster de manière efficiente des solutions à des situations imprévisibles auront un avantage concurrentiel.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn