Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise Lean Management Kaikaku, le changement radical

Kaikaku, le changement radical

Envoyer

Kaikaku est l’un des ces mots japonais qui ont trouvé leur chemin dans le vocabulaire Lean, quoique moins courant que le fameux Kaizen.

Justement, Kaikaku se distingue de Kaizen par sa relative radicalité. Kaikaku est souvent traduit par par “changement radical”.

Mon petit dictionnaire de poche franco-japonais propose “réforme”, “rénovation” et “réorganisation”.

Recourir au Kaikaku signifie introduire un changement majeur dans un processus afin d’obtenir un saut de performance significatif. Ceci oppose Kaikaku à Kaizen, qui est plus mesuré, graduel, incrémental et à petits pas.

Si Kaizen est la voie de la prudence, de l’apprentissage et des améliorations à faibles coûts - on utilise davantage d’astuces, Kaikaku n’hésite pas à faire table rase d’une solution existante et introduire un changement drastique.

Ce faisant, c’est souvent un saut dans l’inconnu dans la mesure où les paramètres connus sont remis en question et l’expérience antérieure n’apporte plus rien. Le nouveau processus peut donc se révéler instable le temps que les nouveaux paramètres influents soient connus et maîtrisés.

Ce type de “saut” est effrayant pour les cultures de l’amélioration contrôlée. Il répond cependant au besoin d’introduction d’une rupture lorsque l’amélioration incrémentale a épuisé ses potentiels et qu’une amélioration drastique est requise.

Lorsque l’on évoque l’amélioration de rupture, nombre de personnes pensent à l’innovation ou à l’adoption de nouvelles technologies, mais le Kaikaku peut prendre des aspects moins spectaculaires telle qu’une réorganisation. Dans mes jeunes années, alors que je travaillais pour Yamaha music (Hi-Fi) à manager la production de receivers home cinema et de lecteurs de CD de salon, nous avons introduit les cellules autonomes alors que le modèle dominant était encore la (longue) ligne d’assemblage. Une forme de Kaikaku mettant fin à au long règne de la ligne à convoyeur.


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Mardi, 30 Janvier 2018 16:58  

Sujets similaires