Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Lean Entreprise La boite à outils Lean Techniques de productivité

Techniques de productivité

Envoyer

Les techniques de productivité empruntent des principes et outils du Lean ou Six Sigma entre autres, afin de résoudre des problèmes ponctuels de productivité.

Il existe près d’une centaine d’outils et méthodes disponibles pour améliorer les opérations et la productivité. La distinction entre outil, méthode, philosophie ou encore « approche » est parfois délicate et alimente des débats passionnés. Certains sont très spécifiques, d’autres plus versatiles et multi-usage. Au quotidien, un responsable opérationnel va en utiliser une petite dizaine environ et en activera d’autres opportunément.

La sélection ci-dessous est celle présentée dans mon livre.

Rapport A3

A quoi cela sert-il ?

Présentation et/ou restitution synthétique et structuré de la résolution d’un problème, de l’avancement d’un projet

En quoi cela consiste t’il ?

Une présentation standardisée sur une feuille de papier A3

Pourquoi dans cette sélection ?

Outil simple et pratique de communication et de partage

5S

A quoi cela sert-il ?

  • Rendre les postes et environnements de travail aptes à un travail de qualité, efficient et en toute sécurité.
  • Rendre l’ordre et la propreté (ou leurs contraires) visibles

En quoi cela consiste t’il ?

Trier l’utile de l’inutile, faire place net, ordonner et ranger, nettoyer et tenir propre, établir les règles et améliorer en permanence

Pourquoi dans cette sélection ?

Bien que relativement connus, les 5S sont sous-estimés et trop souvent négligés

Brainstorming

A quoi cela sert-il ?

  • Générer un maximum d’idées, de suggestions de manière participative
  • Poser un problème et chercher des solutions avant de se lancer dans la première idée venue

En quoi cela consiste t’il ?

Utiliser la créativité d’un groupe de participants

Pourquoi dans cette sélection ?

Apparemment connue dans les entreprises, cette méthode est rarement réellement appliquée et peu de managers et d’encadrants savent l’animer.

Diagramme Causes-Effet ou diagramme d’Ishikawa


A quoi cela sert-il ?

Ordonner, analyser, stimuler, résoudre des problèmes…


En quoi cela consiste t’il ?

Construire un diagramme en forme d’arrêtes de poisson


Pourquoi dans cette sélection ?

C’est un outil multifonctions trop peu connu mais qui devient extrêmement populaire après initiation des opérationnels.


Diagramme de Pareto


A quoi cela sert-il ?

Analyser, focaliser sur les points les plus importants, aider la prise de décision et communiquer.


En quoi cela consiste t’il ?

Construire un graphique dit de Pareto


Pourquoi dans cette sélection ?

C’est un outil de base utile et sous utilisé



Value Stream Mapping

A quoi cela sert-il ?

Cartographier les processus

En quoi cela consiste t’il ?

Représenter graphiquement les opérations et le flux d’information

Pourquoi dans cette sélection ?

C’est l’outil-roi du Lean (Manufacturing), à connaitre !

Cellule en U

A quoi cela sert-il ?

Optimiser l’espace et l’emploi des personnels

En quoi cela consiste t’il ?

Organiser l’environnement de travail

Pourquoi dans cette sélection ?

Cohérent et utile pour la recherche de productivité

Chaku-Chaku

A quoi cela sert-il ?

Cadencer le travail

En quoi cela consiste t’il ?

Optimisation des opérations par la conduite multi machines

Pourquoi dans cette sélection ?

  • Evolution possible des cellules en U
  • Solution pour accroitre la productivité

SMED


A quoi cela sert-il ?

Réduire le temps non productif d’une machine durant un changement de série, d’outil, de format, etc. On récupère ainsi une partie de capacité gaspillée.


En quoi cela consiste t’il ?

Ordonner les opérations et le travail, les simplifier, faire bon du premier coup.


Pourquoi dans cette sélection ?

C’est un gisement de gain important pas toujours (suffisamment) connu et exploité. Si la méthode reste identique depuis des dizaines d’années, les évolutions réglementaires récentes peuvent limiter ou interdire certaines solutions.


Automaintenance – Maintenance niveau 1


A quoi cela sert-il ?

Impliquer et responsabiliser les opérateurs


En quoi cela consiste t’il ?

Déléguer des tâches simples aux opérateurs afin qu’ils prennent en charge une partie de l’entretien courant


Pourquoi dans cette sélection ?

Permet d’augmenter significativement la disponibilité opérationnelle des machines, donc leur TRS et par conséquent la productivité




Mise à jour le Lundi, 07 Juillet 2014 05:13  

Sujets similaires