Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Théorie des contraintes (ToC) Les basiques de la Théorie des Contraintes Protéger le goulot : approvisionnements et évacuation

Protéger le goulot : approvisionnements et évacuation

Envoyer

Une ressource goulot est une ressource particulière et très précieuse qui doit voir son activité maximisée, car elle détermine directement les résultats de l'ensemble du processus.

Ce statut particulier est concédé à cette ressource particulière par la règle nº2 de la Théorie des Contraintes qui énonce que "toute perte de temps sur un goulot est une perte pour tout le système".

Par définition, le temps perdu sur un goulot ne se rattrape jamais, tout le temps disponible étant déjà absorbé par le goulot. S'il restait les possibilités d'extension d'heures de travail, des heures supplémentaires, etc. il faudrait vérifier la réalité de la contrainte ; cette ressource est-elle réellement un goulot ?




Logistique interne et protection du goulot

Les approvisionnements et l'évacuation des matières et pièces d'un goulot peuvent conditionner sa performance.

1. Planifier et ordonnancer

La première situation à éviter absolument est de ne pas alimenter le goulot. Outre le soin de l'ordonnancement qui veillera à toujours assurer l'alimentation du goulot. Le goulot est le métronome, c'est lui qui donne le rythme et c'est à partir du goulot que l'on ordonnance les autres ressources.

Voir à ce propos le principe Drum-Buffer-Rope.

2. Approvisionnement et stock de protection

Une protection supplémentaire consiste à placer un stock tampon de sécurité (I, pour "Inventory") devant le goulot (X).

Celui-ci absorbera les éventuelles variations qui pourraient mettre le goulot à l'arrêt par ruptures d'approvisionnements. La situation triviale à éviter est d'avoir un goulot en rupture d'approvisionnement, alors que le processus amont est surcapacitaire.


3. Evacuation

Si le risque de rupture d'approvisionnement est généralement bien pris en compte dans la gestion du goulot, l'évacuation des pièces issues du goulot est parfois négligée.


La situation triviale à laquelle le goulot peut être confronté est son blocage par saturation des contenants et/ou de l'évacuation vers l'aval, situation d'autant plus étonnante que le processus aval est surcapacitaire. On veillera donc non seulement à bien approvisionner le goulot, mais également à le libérer des pièces produites.


Mise à jour le Dimanche, 25 Mai 2014 08:24  

Sujets similaires