Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Théorie des contraintes (ToC) Théorie des Contraintes (notions avancées) Votre prochain goulot se trouve ailleurs (et dans le futur)

Votre prochain goulot se trouve ailleurs (et dans le futur)

Envoyer

Christian HOHMANNLa Théorie des Contraintes propose un processus itératif d’amélioration en cinq étapes, qui vise à focaliser les efforts sur la seule contrainte. Pour mémoire, ces cinq étapes sont les suivantes :

  1. Identifier la contrainte (par abus de langage le goulot)
  2. Exploiter la contrainte ; améliorer l’utilisation de sa capacité
  3. Subordonner tous les processus à la contrainte
  4. Augmenter la capacité de la contrainte si cela est pertinent
  5. Recommencer à l’étape 1 si la contrainte a changé

La dernière étape est une invitation à l’amélioration continue mais également un avertissement : ne pas laisser l’inertie, la passivité ou l’acceptation du statu quo devenir la contrainte.

Or un des aspects de cet avertissement reste le plus souvent méconnu car pendant que les équipes opérationnelles travaillent à exploiter la contrainte et à récupérer de la capacité, voire de l’augmenter, ils ne se doutent pas que le prochain goulot se trouve ailleurs et dans le futur.

En effet, la plupart du temps, les opérationnels travaillent à exploiter la contrainte et à récupérer de la capacité, voire de l’augmenter puis, leur objectif atteint, ils “attendent” de voir un autre goulot émerger dans leur périmètre.

Le problème est que le prochain goulot ne sera probablement pas dans leur périmètre.

Ce goulot ailleurs et dans le futur se trouvera très probablement du côté du développement, du marketing ou des ventes, faute d’anticipation.

La plupart des équipes travaillant au dégoulotage n’imaginent pas que la capacité additionnelle qu’elles sont en train de dégager ou d’acquérir doit être saturée. De ce fait, les équipes de ventes ne sont pas invitées à accentuer leurs efforts de prospection pour combler la capacité additionnelle, le marketing n’est pas non plus sollicité en avance de phase pour lancer une campagne qui soutiendra les ventes et le service développement, probablement en retard sur les projets en cours, n’imagine pas qu’il accélérer la finalisation des offres en cours de développement et passer rapidement aux suivantes.

Le prochain goulot se trouve ainsi ailleurs qu’en production ou en logistique, mais dans les processus supports ou amont. Il se trouve dans le futur de manière provocatrice et imagée car il s’agit de développement d’offres nouvelles, de campagnes de promotions à venir et de ventes futures.

Ce rappel est cohérent avec la définition du But prêté aux organisations à but lucratif : faire du profit maintenant et dans le futur.




View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn







Mise à jour le Lundi, 16 Novembre 2015 12:10  

Sujets similaires