Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les incarnations de TLS

Envoyer

Le 14 octobre 2016, Maurice Pillet, le “pape français” de Six Sigma et auteur de plusieurs ouvrages dont précisément “Six Sigma, comment l’appliquer” passait la journée avec l’équipe de Marris ConsultingNotre collègue, Selim Ben Mlouka a eu l’idée de faire poser Philip Marris, Maurice Pillet et moi-même avec nos livres respectifs en affirmant que voilà les incarnations de TLS, la synergie de la Théorie des Contraintes, Lean et Six Sigma.

Qu’est-ce que TLS ?

Pour les non-initiés, TLS et l’acronyme formé des premières lettres des trois méthodologies Théorie des Contraintes, Lean et Six Sigma et désigne une “méta-méthodologie” qui utiliserait les trois en synergie, en en employant tout ou partie pour démultiplier leurs effets. L’approche TLS est ouverte d’esprit contrairement aux postures souvent extrêmes de certains “puristes”, qui ne jurent que par leur méthodologie préférée ou celle qu’ils connaissent.

Pour en savoir davantage sur TLS, visitez mon portail dédié.

Qu’est-ce qu’une incarnation ?

Selon le dictionnaire Larousse en ligne, l’incarnation est la personne ou chose qui apparaît comme la représentation, la manifestation concrète d'une réalité abstraite. 

Pour Selim, chacun des auteurs est l’incarnation (le concept fait homme) du thème qu’il a développé dans son livre. Pris au pied de la lettre de la définition, cela peut paraître bien présomptueux. En fait Selim a plutôt mentionné les représentants de la Théorie des Contraintes, Lean et Six Sigma. Ma reformulation en a fait les incarnations... une touche de “poésie” dont une autre collègue me dit coutumier...

Marris, Hohmann, Pillet et leurs rapports avec Théorie des Contraintes, Lean et Six Sigma

Philip Marris est indiscutablement l’expert mondial de la Théorie des Contraintes le plus connu en France et au-delà. Malgré son expertise et fort ancrage dans la Théorie des Contraintes, Philip n’est pas moins compétent, passionné et promoteur de Lean et Six Sigma.

Les deux groupes de discussions TLS sur Linkedin, en anglais et en français sont nés de son initiative, tout comme les deux deux journaux thématiques Scoopit.

Pour ma part et pour respecter l’ordre TLS, j’ai découvert la Théorie des Contraintes en même temps que Lean et la maîtrise statistique des procédés (SPC, qualité totale...). Expérimentant par moi-même et sans influence de gourous, il m’est apparu naturel d’utiliser la Théorie des Contraintes, Lean et Six Sigma selon les besoins et cas d’applications. Les circonstances ont favorisé Lean sans que je me départe de mes convictions sur l’intérêt de TLS.

Maurice Pillet se définit lui-même comme un matheux avec un regard sévère (et tristement juste) sur ce qui subsiste de math statistiques dans les entreprises. Pour autant cet universitaire qui parle avec passion des équations qui effraient la majorité de la population a très bien intégré les bénéfices des approches pleines de bon sens ainsi que les apports de Lean. Son livre à paraître a été écrit en monitorant son avancement grâce à une Fever Chart et selon les principes du Management de Projets par la Chaîne Critique (Théorie des Contraintes).

Ainsi aucun des trois, “malgré” une expertise prépondérante dans une discipline, n’en ignore les deux autres.

Puissiez-vous trouver autant de richesse dans l’ouverture d’esprit et l’utilisation en synergie des différentes méthodologies ainsi que de plaisir à échanger avec celles et ceux qui font de même.

>Voir la vidéo<


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn    

Mise à jour le Samedi, 22 Octobre 2016 19:51  

Sujets similaires