Christian HOHMANN

Depuis 1998

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Fever chart

Envoyer

Christian HOHMANNUne fever chart est un tableau de suivi visuel de l'avancement d'un projet. C'est l'un des outils du management de projets par la chaîne critique, Critical Chain Project Management ou CCPM. Son nom est emprunté aux graphiques de courbes de température (fièvre, en anglais "fever") que l'on voyait (voit toujours ?) au pied des lits des malades hospitalisés.


Principe

Une fever chart s'inspire du tableau de marche ou des suivi de taux d'adhérence en planification ou prévisions commerciales et consiste à contrôler l'adhérence ou les écarts entre le prévu et le réalisé.

Une fever chart sert au management quotidien, à l'animation à intervalle court (AIC) ou aux scrums et de système d'alerte précoce pour détecter toute dérive risquant de mettre un projet en retard.


Description

Une fever chart comporte deux axes:

  • Horizontal x : l'avancement de la chaine critique, c'est à dire du projet
  • Vertical y : la consommation relative du tampon projet

Une fever chart comporte en outre trois zones colorées Verte, Orange, Rouge.

  • La zone verte est la zone de confort dans laquelle aucun retard ne met le projet en péril
  • La zone orange est la zone d'alerte qui montre que les retards ont entamé le tampon de protection du projet
  • La zone rouge indique une "pénétration" plus importante du tampon de protection et une menace accrue de mettre le projet en retard

La position relative en (x,y) lors des points projet renseigne sur l'avancement de l'achèvement des tâches sur la chaine critique d'une part et sur l'avance/retard global d'autre part.


Fever ChartRappels :

  • Un projet est terminé lorsque l'avancement sur la chaine critique est de 100%
  • Un retard sur une tâche de la chaine critique consomme l'équivalent du temps du buffer projet
  • Une avance sur une tâche de la chaine critique restitue l'équivalent du temps au buffer projet



La chronique du projet figuré sur la fever chart ci-contre peut se lire dans les 16 points.

  • De 1 à 4 le démarrage est "normal". La légère pénétration dans la zone orange au démarrage n'est pas alarmante
  • Le point 5 marque le début d'un retard qui se confirme lors des points 6 et 7
  • Il est probable qu'après le point 7 des mesures aient été prises pour corriger la situation, le retard s'accentuant fortement (pas de progrès notable en x) et consommation de la marge de sécurité ou buffer projet en y. L'inflexion se lit dès le point 8 et se confirme sur 9 et 10
  • Le point 11 montre une "restitution de temps" au buffer projet, montrant qu'une tâche sur la chaine critique s'est terminée plus vite qu'estimé
  • Les points  10 à 13 montrent la maitrise de la situation après la reprise en main au point 7
  • Une succession de retard rapprochent les points 14 à 16 de la zone d'alerte orange, sans la pénétrer

Au final le projet termine en avance sur le délai estimé puisque le tampon projet n'a été consommé que de 75%.

Avec le management de projet par la chaine critique CCPM il est possible non seulement de tenir les délais, mais même de terminer les projets plus rapidement que prévus. Ceci constitue un avantage concurrentiel important car il permet de lancer des projets plus nombreux à iso-ressources et de mettre les offres (produits et/ou services) plus rapidement sur le marché.


Management de portefeuille de projets

Fever Chart portefeuille projetsUne fever chart peut également grandement aider un chef de projet à gérer son portefeuille de projets. Dans l'exemple ci-contre, le chef de projet gère huit projets à différents stades d'avancement. Les numéros sont uniquement des identifiants.

Sur quels projets doit-il concentrer son attention ?

  • Les n° 2; 3 et 8 ne posent pas de problèmes et peuvent être suivis "de loin"
  • n° 5 doit être suivi du coin de l'oeil en vérifiant si la dérive vers la zone orange continue. Même consigne pour n°4
  • Un peu plus d'attention est requis pour les n°6 et 7 qui consomment du buffer plus vite qu'ils n'avancent
  • n°1 est le plus critique car menacé de finir en retard. Il reste moins de 12% de réserve de temps dans le tampon ou buffer projet alors que la chaine critique n'est avancée qu'à 55% environ

On voit au travers de cet exemple simplifié que le chef de projet peut piloter son portefeuille en fonction de la criticité des projets en terme d'avancement et de solde de protection dans le buffer projet.

Il peut ainsi réaffecter temporairement des suppléments de ressources aux projets qui le nécessitent sans mettre en danger les autres, comme par exemple ponctionner des ressources au projet n°3 qui a toutes les probabilités de terminer en avance, voire d'en emprunter au projet n°2 très proche de l'achèvement avec une avance.

Ces fever chart affichées à la vue de tous permet également de montrer où sont les urgences et rechercher des solutions en commun.

Réactions et commentaires : christian.hohmann[at]free.fr


View Christian HOHMANN's profile on LinkedIn




Mise à jour le Samedi, 16 Janvier 2016 10:56  

Sujets similaires